Connectez-vous S'inscrire

DVD Happy Feet + Jeu Rencontre Jean-Louis Etienne à la Cité des Sciences

Sortie le 6 Juin 2007




LE JEU

A l’occasion de la sortie d’Happy Feet en DVD ce 6 juin, Mumble attire ton attention sur l’état de la banquise car l’avenir de la planète en dépend ! Pour en savoir plus sur cette question, Mumble t’encourage à suivre l’expédition que va mener Jean Louis Etienne, médecin mais aussi aventurier renommé, au pôle Nord en 2008. Il va en effet survoler la banquise à bord d'un dirigeable sous lequel sera fixé un appareil (EM bird) qui enregistre instantanément l'épaisseur de la glace de mer. Grâce aux résultats acquis au cours de cette expédition, il sera possible de suivre l'évolution des changements climatiques. »

Pour en savoir plus va sur le site de Jean-Louis Etienne :

http://www.jeanlouisetienne.fr et apprends plein de choses sur la banquise et l’état de la planète en allant sur son encyclopédie polaire. Cette encyclopédie t’aidera à trouver la réponse aux questions suivantes !

Pour gagner 5 DVD et 3 rencontres avec Jean-Louis Etienne à la Cité des Sciences, réponds à quatre questions :

- Mumble est-il un manchot ou un pingouin ?
- Mumble habite-t-il au pole Nord ou au pole sud ?
- Ou se rend Jean-Louis Etienne en 2008 : en Arctique ou en Antarctique ?
- Qu’est-ce que la banquise ?

::: Tes réponses ICI :::

Résumé : Un manchot de l'Antarctique n'arrivera jamais à rien s'il ne sait pas chanter, et le pauvre Mumble est sans conteste le pire chanteur du monde. Son talent à lui, c'est... les claquettes, qu'il pratique en virtuose, avec une ardeur confondante. Bien que sa maman, Norma Jean, trouve ce don "tout à fait charmant", son père, Memphis, juge que "ça ne fait vraiment pas pingouin". Tous deux savent aussi que leur rejeton ne trouvera l'âme soeur que le jour où il saura pousser son "chant d'amour". Le hasard fait bien les choses : Gloria, la seule et unique amie de notre héros, est la meilleure chanteuse de la région. Mumble et elle sont copains depuis toujours, bien que cette gracieuse créature ait encore du mal à accepter son étrange "anomalie". Banni de la tribu, Mumble se lie avec les Amigos de Terre Adélie, un groupe latino exubérant, mené par Ramon...

DVD Zone 2
Audio : Anglais Dolby Digital 5.1, Français Dolby Digital 5.1
Vidéo : Format 16/9 compatible 4/3, Format cinéma respecté scope 2.35, Format DVD-9, Film en Couleurs
Sous-Titre : Anglais, Français

Contenu du DVD :

DVD 1 :

- Le film

DVD 2 :

- Scènes inédites
- Documentaires making of
- Court métrage Looney Tunes

George Miller fan des enfants
On connaissait le réalisateur George Miller pour sa trilogie futuriste Mad Max, et il nous avait surpris avec Babe, le cochon dans la ville, un film pour enfants où un petit cochon devenu berger affrontait milles dangers dans une ville hostile. Il continue sur cette lancée en réalisant Happy feet, film d'animations pour enfants en images de synthèse qui raconte l'histoire de Mumble, petit pingouin qui ne sait pas chanter au contraire de son espèce, mais qui a un véritable don pour les claquettes! Dans les deux cas, le réalisateur parle de reclus de la société et de marginaux qui essaient de se faire accepter par leurs talents.

Warner entre dans l'arène
Au début du 21ième siècle, seul deux concurrents se disputaient la place de l'animation américaine: Dreamworks et Walt Disney avec Pixar. Depuis, de nombreux autres studios sont entrés dans la course: Tristar et ses Rebelles de la forêt, les studios Aardman qui se sont associés à Dreamworks pour Souris City, et Warner Bros avec Lucas, fourmi malgré lui, Happy feet et Les tortues ninja, adaptation du célèbre dessin animé des années 90.

La mode des pingouins
Depuis le succès mondial de La Marche de l'empereur, les pingouins sont à l'honneur et on peut les apercevoir dans plusieurs films d'animation: Happy feet de George Miller, Les Rois de la glisse, où un pingouin apprend à faire du surf, La farce de l'empereur qui n'est rien d'autre que la parodie du film de Luc Jacquet, et une série consacrée au commando de nos pingouins préférés dans Madagascar!

Un casting vocal impressionnant

La version originale de Happy feet s'est entourée d'un beau casting vocal où tout le monde à du pousser la chansonnette. On peut retrouver sur la banquise Elijah Wood, Brittany Murphy, Nicole Kidman, Robin Williams, Hugh Jackman et Miriam Margolyes (déjà la voix de Fly dans Babe, le cochon devenu berger). Face au casting des voix américaines répondent celles de Clovis Cornillac, Marion Cotillard, Sophie Marceau, Kad Merad, Anthony Kavanagh et Marianne James. Que du beau monde!

Souris puis pingouin
Pour Hugh Jackman, 2006 est l'année du doublage ! Avant de le retrouver en pingouin sur la banquise, on le découvrira une semaine avant sur les écrans français dans Souris City, où il double le personnage pincipal, Roddy, une souris des quartiers chics. Il est accompagné par Kate Winslet et Ian McKellen.

Dernier rôle
Le doublage du personnage de Kev est le dernier rôle interprété par Steve Irwin. Décédé le quatre septembre dernier à la suite d'une piqûre mortelle infligée par une raie vénéneuse, il s'était fait connaître en 1992 grâce à l'émission télévisée australienne "Crocodile Hunter", dans laquelle il approchait toutes sortes de créatures dangereuses. On a pu le voir en 2002 dans le film Traqueur de croco en mission périlleuse.

Deux en un
En doublant le personnage de Ramon, Robin Williams a laissé parler son côté macho : "Avide d'impressionner les filles, il n'a pas son pareil pour dénicher les petits cailloux qui les rendent folles de lui. C'est une des raisons qui m'ont donné envie de l'interpréter et d'aller à la recherche du pingouin macho qui sommeille en moi comme en chaque homme.". Réputé pour ses dons d'imitations, le comédien interprète aussi l'excentrique Lovelace.

Robin Williams quatrième !

Happy feet est le quatrième film dont Robin Williams assure le doublage d'un ou plusieurs personnages. C'est avec le dessin animé Les Aventures de Zak et Crysta dans la forêt tropicale de Ferne Gully (1992) que Robin Williams prête sa voix à un personnage pour la première fois au cinéma. Il renouvelle l'expérience en 1993 dans Aladdin de Walt Disney où il double l'inoubliable génie, puis en 2005 dans le film d'animation Robots, où il incarne Fender.

Grand Prince
George Miller avait prévu d'adapter plusieurs chansons de Prince en modifiant les paroles afin de mieux coller au contexte du film, mais ce dernier s'y opposa. Ce n'est que quand il entendit un premier montage qu'il finit par accepter. Il en fut tellement enchanté qu'il offrit d'écrire la chanson du générique de fin, "The Song of the Heart".

Star Ac version pingouin

Pour la version française d'Happy Feet, cinq élèves de la Stac Academy 6 ont été choisi pour doubler deux séquences musicales. Les élèves sélectionnés sont Dominique, Brice, Cynthia, Cyril et Gaël.

Un souci de réalisme

Pour ce long métrage, George Miller n'a pas voulu donner une apparence trop cartoon ou trop cariacaturale à ses animaux, évitant de flirter avec le graphisme de Madagascar ou des Rebelles de la forêt. Tous les personnages et décors sont traités d'un point de vue très réaliste: les pingouins, les scènes aquatiques, les parties immergées des icebergs, et mêmes les êtres humains qui viennent puiser du pétrôle. De plus, le réalisateur a voulu tirer parti de l'image de synthèse pour oser les plans les plus fous et les plus spectaculaires pour nous livrer un voyage complètement dépaysant du côté de la banquise.

Mission Antarctique
Afin de restituer au mieux toute la beauté visuelle de l'Antarctique, George Miller a envoyé deux équipes sur place pour prendre des photos et collecter des informations. Au terme de ces voyages, 80 000 images ont été réunies.

Jeudi 31 Mai 2007 - 23:48
sur cette page