Connectez-vous S'inscrire

DVD L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

En Edition Collector 2 DVD et Blu-ray dès le 16 avril




Jesse James fut l'une des premières superstars américaines. On a écrit d'innombrables livres et récits sur le plus célèbre hors-la-loi des Etats-Unis. Fascinants et hauts en couleur, ceux-ci se focalisent le plus souvent sur son image publique et ses exploits... avec un souci tout relatif de la vérité. Ceux que Jesse James pilla, ceux qu'il terrorisa et les familles de ceux qu'il tua ne virent en lui qu'un dangereux criminel. La presse, qui suivit avec passion ses braquages tout au long des années 1870, jetait par contre sur lui et sa bande un regard des plus admiratifs.
Homme du sud, ancien guérillero, Jesse aurait agi au nom d'une cause, noble et tragique : se venger de l'Union qui avait gâché sa vie avant de le marquer dans son corps. Ses concitoyens, de plus en plus urbanisés, de plus en plus coincés et réduits à une vie d'une désolante banalité, voyaient en lui le dernier des aventuriers. Un mythe vivant...

Robert Ford était l'un des plus ardents admirateurs de Jesse. Ce jeune homme idéaliste et ambitieux rêvait depuis longtemps de partager les aventures de son idole. Il était loin de prévoir qu'il entrerait dans l'Histoire comme "le sale petit lâche" qui tuerait Jesse James dans le dos.

Mais qui fut vraiment Jesse James, au-delà du folklore et du battage journalistique ? Et qui fut ce Robert Ford, entré à 19 ans dans le cercle des intimes de Jesse, qui réussirait à abattre chez lui l'homme que poursuivaient les polices de dix Etats ? Comment devinrent-ils amis ? Que se passa-t-il entre eux durant les jours et les heures précédant ce fatal coup de feu qui scellerait leurs destins ?

Réalisé par Andrew Dominik
Avec Brad Pitt, Casey Affleck, Sam Shepard


Primé à Venise
Présenté en compétition lors de la 64e édition de la Mostra de Venise en 2007, le film a été primé via Brad Pitt, lauréat de la coupe Volpi du meilleur acteur pour son interprétation de Jesse James.

L'histoire des frères James
Jesse James et ses frères grandissent dans une ferme et dans une famille favorable à l'esclavagisme. Quand la guerre de Sécession commence, son frère Franck, s'engage aux côtés des sudistes. Jesse essayera de le rejoindre mais, âgé de 16 ans, il est jugé trop jeune par l'armée. Après la guerre de Sécession, la famille James s'endette auprès des banques, ce qui nourrit la rancoeur des frères vis à vis de ces dernières. Le 13 février 1866, ils attaquent leur première banque. Ils récidiveront quelques mois plus tard. Ils attaqueront leur premier train en 1873 et leur première diligence l'année suivante. Les frères se distinguent par la régularité et la violence de leurs faits d'armes. Leurs crimes sont abondamment relatés dans la presse. La légende s'écrit. A partir de 1874, le gouverneur du Missouri fait appel à une agence privée de chasseurs de primes, Pinkerton. Cette agence, pensant avoir réussi à localiser les frères, pose une bombe dans leur maison. Franck et Jesse sont absent lors de l'explosion qui tue leur frère Archie - âgé de huit ans - et blesse gravement leur mère. Cette affaire divise l'opinion et certains réclament l'amnistie pour les crimes perpétrés par les frères James.

En 1876, les frères James s'associent aux frères Youngers pour l'attaque d'une banque du Minnesota disposant d'importantes réserves d'or. L'opération se solde par un échec cinglant et signifie la fin de leurs carrières criminelles. Les frères James usent de noms d'emprunts pour s'installer et se reconstruire une vie de modeste fermier. Néanmoins, rapidement, Jesse James décide de refonder un gang lequel sèmera la terreur dans la région, jusqu'en 1881. La prime pour la tête de Jesse s'élève alors à 10000 Dollars. Les membres de son gang le piège et l'assassine pour toucher, en plus d'une certaine renommée, la récompense. Franck pense d'abord à venger son frère mais se rend finalement aux autorités. Il est jugé et acquitté en 1883.

Jesse James au cinéma
L'histoire de Jesse James a toujours intéressé le cinéma. De nombreux films inspirés par sa vie ont ainsi vu le jour. Parmi les plus célèbres, Le Brigand bien-aimé de Henry King (1939) avec Tyrone Power dans le rôle du hors-la-loi. Robert Wagner (The True Story of Jesse James, N. Ray, 1957), John Lupton (Jesse James contre Frankenstein, W. Beaudine, 1966), Robert Duvall (La Légende de Jesse James, P. Kaufman, 1972), James Keach (Le Gang des frères James, W. Hill, 1980) et Colin Farrell (American Outlaws, L. Mayfield, 2001) ont - entre autres - précédés Brad Pitt dans ce rôle. Le personnage de Jesse James a également défié celui de Lucky Luke dans une aventure BD du pauvre cowboy solitaire de Morris et simplement intitulée Jesse James

A noter que l'histoire de Robert Ford a, quant à elle, déjà été racontée au cinéma par Samuel Fuller dans J'ai tue Jesse James en 1949.

Du livre au film
L' Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford est adapté du livre homonyme de Ron Hansen . Pour les besoins du film, l'auteur a également assuré le poste de producteur associé.

L'avis de Brad Pitt
L'acteur et producteur revient sur les conditions de l'assassinat de Jesse James : "Il n'est pas impossible que Jesse ait même provoqué délibérément Ford. Comment expliquer qu'il ait ôté son ceinturon avant de lui tourner le dos ? Ces gestes, qui ont suscité tant d'interrogations et de débats, ont gardé tout leur mystère."

Chainon manquant
Brad Pitt a grandi à Springfield dans le Missouri à seulement 300 kilomètres du lieu où était né Jesse James et où il agissait.

Anniversaire de Jesse James
Est-ce un hasard ? En tous les cas, la production de L'Assassinat de Jesse James coïncide avec le 160ème anniversaire de la naissance de Jesse James, le 5 septembre 1847. A deux jours près, la première mondiale du film - Hors-compétition lors du festival de Deauville - le 3 septembre 2007 aurait même correspondu précisément avec cet anniversaire du célèbre hors-la-loi.

Au sujet de Robert Ford
Casey Affleck, qui interprète l'assassin de Jesse James explique comment il a travaillé son rôle : "On a peu écrit sur lui, mais beaucoup sur Jesse, l'homme qui compta le plus dans sa vie. Pour cerner sa mentalité, j'ai appris tout ce qu'il m'était possible d'apprendre sur Jesse et l'image de lui qui était véhiculée par les journaux et les romans qui bercèrent la jeunesse de Ford et nourrirent sa dévotion et ses fantasmes. Une photo de Ford m'a aidé dans ce travail. Un cliché vous révèle beaucoup de choses sur une personne, à travers sa posture, son regard, son attitude. J'ai souvent puisé mon inspiration dans celui-ci."

Au bout de l'"Ocean"
Brad Pitt et Casey Affleck ont déjà tourné ensemble à plusieurs reprises. Ils faisaient en effet tous les deux partie du gang de Danny Ocean dans Ocean's 11, 12 et 13.

De si jolis chevaux
Pour les scènes d'équitation, Brad Pitt a été conseillé par John Scott, avec qui il avait déjà travaillé sur Légendes d'automne... treize ans plus tôt. Ce dernier a acquis près de 80 chevaux pour les besoins du film ainsi que des calèches et carrioles dont certaines dataient de 1875.

Mardi 8 Avril 2008 - 00:47
sur cette page