Connectez-vous S'inscrire

DVD Le Bourgeois Gentilhomme avec Jean-Marie BIGARD

Sortie le 6 Septembre 2007


Retrouvez Jean-Marie BIGARD dans cette adaptation à la fois drôle et moderne de la célèbre pièce de Molière. 2H de spectacle et plus d'1h de bonus avec des sujets sur la mise en scène, les costumes, la musique, le décor, les comédiens.



Aujourd'hui Monsieur Jourdain, ayant fait fortune en créant un immense magasin de sport, va se piquer d'accéder à tout ce qui constitue le nec le plus ultra de la mode... Tout ceci sans changer une phrase de Molière ni une note de Lully.

Mise en scène de Alain Sachs
Avec Jean-Marie Bigard, Catherine Arditi et Grégori Baquet


Le Bourgois Gentilhomme, avant d’être l’ancêtre même du premier opéra à la française, c’est d’abord et avant tout la première comédie musicale au monde ! Molière et Lully, deux copains inventifs, survoltés et incroyablement inspirés, s’amusent en inventant un genre qui, plusieurs siècles plus tard, continue à faire école. C'est-à-dire, une œuvre dramatique où le théâtre et la musique non seulement sont mêlés, mais parfaitement indissociables.

J’avais déjà eu l’occasion, il y a plusieurs années, de monter ce fabuleux divertissement avec le Quatuor, que j’ai le privilège de mettre en scène depuis 15 ans. Et depuis ce jour, j’ai toujours imaginé que cette comédie de mœurs pourrait parfaitement nous permettre d’interroger notre époque avec une belle impertinence.

C’est ainsi qu’aujourd’hui Monsieur Jourdain, ayant fait fortune en créant un immense magasin de sport, va se piquer d’accéder à tout ce qui constitue le nec plus ultra du moment. Le hip-hop, le kendo, la mode… rien n’échappera à sa curiosité. Quant à ses rêves de noblesse et d’accession dans le grand monde, à travers Dorante et Dorimène, la Jet Set se chargera de n’en faire qu’une bouchée… Tout ceci bien sûr sans changer une phrase de Molière et à peine une note de Lully. Un simple traitement en forme de clin d’œil pour finalement, je l’espère, rejoindre la pure tradition.

Encore me fallait-il trouver un Monsieur Jourdain, aussi crédule que colérique, aussi drolatique qu’émouvant. On comprendra alors en quoi l’immédiate adhésion et l’enthousiaste engagement de Jean Marie Bigard, constitue pour moi une chance pour donner à ce projet toute son envergure et en faire un grand spectacle, mettant en scène plus de vingt comédiens, danseurs, chanteurs et musiciens.

Vendredi 24 Août 2007 - 16:41
sur cette page