Connectez-vous S'inscrire

DVD Love (et ses petits désastres)




A Londres, Jacks (Brittany Murphy), jeune assistante de rédaction à Vogue et pilier d’une petite bande d’excentriques, tombe inconsciemment amoureuse d’un homme qu’elle croit être gay (Santiago Cabrera, le peintre visionnaire de la série Heroes). Elle décide alors de jouer les entremetteuses et de le caser avec son colocataire, homo pour de vrai (Matthew Rhys)… Nul n’ignore que la quête de l’amour n’est pas chose aisée et que la route est souvent semée d’embûches. C’est du moins ce qu’Alek Keshishian, co-réalisateur de In Bed With Madonna en 1991, tente de démontrer sur un mode léger et volontiers loufoque dans cette comédie romantique réalisé en 2006, qui emprunte grossièrement à Diamants sur canapé, Sex In The City, Love Actually (le côté londonien) ou Le Diable s’habille en Prada. Certes, tout cela pétille, exhale un parfum de fantaisie, mais manque cruellement d’originalité et de subtilité. La mutine Brittany Murphy en fait des tonnes, mais reste une Audrey Hepburn de pacotille. On sauvera néanmoins le personnage de Peter, incarné par l’Anglais Matthew Rhys, très attachant, et la performance de l’extravagante Catherine Tate (Tallulah), star de stand-up comedy en Angleterre.

Un making-of de 25 minutes permet d’entendre le réalisateur et les comédiens. On y découvre que le film est inspiré de l’expérience personnelle d’Alek Keshishian (pour ce qui est de la petite bande londonienne), incarné ici par le personnage de Peter.

Lundi 11 Février 2008 - 23:22
sur cette page