Connectez-vous S'inscrire

DVD Yann Tiersen - La Traversée

Réalisé par Aurélie Du Boys




A la base, une édition limitée en digipack 3 volets : 1 cd + 1dvd pour l'artiste qui s'est retiré à Ouessant de mars à septembre 2004 pour composer seul ce nouvel opus.Un album intitulé "Les retrouvailles", 16 titres et un DVD de bonus qui propose un documentaire vidéo (La traversée) sur la création de cet opus. Avec les participations de Jane Birkin, Dominique A, Miossec, la très rare Liz Fraser des Cocteau Twins, et le chanteur des Tindersticks…Yann Tiersen revient donc pour un grand album teinté de sépia, comme ses plus grandes réussites.

Texte d'Aurélie du Boÿs :

« De mars 2004 à janvier 2005, j'ai pu filmer Yann Tiersen lors de
l'élaboration de son nouvel album. Début février, une fois
l'enregistrement achevé, les morceaux ont été joués pour la première fois
en live à l'hôtel Vauban à Brest.

Ma volonté n'était pas de réaliser un reportage didactique mais plutôt
d'entremêler toute cette matière, d'aller et venir entre intimité et
séquences musicales, de témoigner de l'incroyable énergie et diversité
d'un artiste qui fait tout lui-même. recueillir au passage quelques
morceaux égarés, le tout pouvant s'écouter comme une plage musicale »

Vous croyez Yann Tiersen toujours dans les bras d’Amélie Poulain ? Ou à diriger un orchestre symphonique pour un nouveau « Good Bye Lenin » ? À moins que vous ne l’ayez vu, il y a moins de six mois, sur la scène des Transmusicales de Rennes, en compagnie de Shannon Wright, prolonger le passionnant disque qu’ils ont enregistré ensemble. Ce garçon semble un peu partout, porté par sa passion de la musique et des projets qui paraissent ne jamais manquer.

Sauf qu’un jour, arrive l’envie de mettre de nouvelles idées à plat, de prendre vraiment du temps pour composer. Et là, Yann se connaît un refuge. À l’ouest, au bout du monde, sur cette île d’Ouessant où il se sent si bien. C’est déjà là qu’il avait écrit « Le phare », l’album qui l’a fait connaître.

Là-bas, il s’est donné quelques mois pour poser les bases d’un nouveau disque. Avec toujours cet art de partir de quelques notes, de bouts de phrases, puis de laisser l’inspiration agir. Écouter, jeter, garder, laisser reposer… Toutes ces bases ont ensuite été retravaillées à Paris, à la maison, avec F. Lor. Et comme Yann trouvait qu’il manquait quelques morceaux acoustiques, il s’est offert une nouvelle bouffée de création. De quoi nourrir plusieurs albums…

Ainsi sont nées « Les retrouvailles ». Car Yann est bien conscient d’avoir retrouvé une façon de travailler, de s’être réapproprié l’ensemble des instruments, d’être redevenu l’unique maître d’œuvre de son projet. Comme si toutes les expériences vécues ces dernières années l’avaient libéré.

Cela se sent tout particulièrement dans ses chansons. Elles ont rarement été aussi évidentes, aussi limpides. On comprend que ces deux grandes voix de la musique pop que sont Liz Fraser (Cocteau Twins) et Stuart A. Staples (Tindersticks) prennent plaisir à se poser sur les compositions de Yann. Et que Jane Birkin vienne interpréter la chanson la plus politique qu’elle ait jamais chantée. Et puis il y a les complices : Yann Tiersen, Dominique A, Christophe Miossec, tellement heureux de se partager un titre qu’ils ont inventé ensemble.

On les voit, ces trois compères, avancer pas à pas dans leur chanson, grâce au film (« La traversée ») qui accompagne l’album. Un privilège, ce film. Celui de proposer l’histoire du disque en images, des prémices de la création, à Ouessant, jusqu’à la dernière touche parisienne, avec des moments rares, magiques. Un film tout en délicatesse de la réalisatrice Aurélie du Boys.

Depuis « Le phare », Yann Tiersen n’avait jamais composé un album aussi neuf. Un album où il s’est à nouveau donné le luxe de se surprendre. Il y a évidemment une petite valse à l’accordéon, une ballade craquante au piano, des chants divins. Il y a aussi plein de guitares, des basses plus présentes, un son un peu rêche, beaucoup d’énergie et, au bout du compte, un disque lumineux. C’est le temps des « retrouvailles » mais des retrouvailles qui reposent aujourd’hui sur une grande maturité. À Ouessant, le ciel n’est jamais tout bleu. Et dans le monde de la musique, il n’y a toujours pas de tiroir pour ranger Yann Tiersen.

Avec DVD-Bonus.com

Contenu du DVD

Film documentaire "La Traversée" qui présente la genèse de l'album "Les Retrouvailles"

Mercredi 20 Juillet 2005 - 00:35



Nouveau commentaire :

sur cette page