Connectez-vous S'inscrire

Damas nie toute responsabilité dans la mort des deux journalistes




Le régime syrien de Bachar al-Assad a nié jeudi toute responsabilité jeudi dans la mort, la veille, de la journaliste américaine Marie Colvin et des on confrère français Rémi Ochlik lors de bombardements à Homs.

Le ministère des Affaires étrangères, cité par la télévision d'Etat, a déclaré "nous refusons les déclarations qui font endosser à la Syrie la responsabilité de la mort de journalistes qui se sont infiltrés sur son territoire sous leur propre responsabilité".

Les deux journalistes étaient entrés clandestinement en raison des restrictions drastiques imposées par les autorités à la presse. Damas avait affirmé "ne pas être au courant" de leur présence.

Jeudi 23 Février 2012 - 14:21



Nouveau commentaire :

sur cette page