Connectez-vous S'inscrire

Danse et cinéma toute l'année


La danse : un art mis en lumière par le cinéma



Danse et cinéma toute l'année
Des premières images de danse au début du siècle (Lumière, Méliès, Edison) jusqu’à aujourd’hui, la danse traverse le septième art. Des films précieux pour l’histoire chorégraphique et cinématographique ont été réalisés.

Au cours de la saison 09>10 du Centre national de la danse, de multiples occasions sont données aux cinéphiles et passionnés de danse de revoir ou s’initier à un concentré de merveilles et de visionner quelques chefs-d’œuvre.

Le Centre national de la danse et la Cinémathèque de la Danse : l’évidente rencontre entre la danse et le cinéma

En préfiguration de l’installation fin 2011 de la Cinémathèque de la Danse et de ses collections au CND, le public est convié depuis novembre 2009 à un nouveau rendez-vous, tous les premiers et troisièmes mercredis du mois, autour de la thématique du Merveilleux. Entrée libre sur réservation.

Dans le cadre de la thématique de saison Empreintes russes (1909- 2009), l’exposition Dans le sillage des Ballets russes (1929-1959), présentée à partir du 6 janvier 2010 durant trois mois, pose par le biais d’images, de vidéos et de textes les jalons chorégraphiques de la période.

Les cinéphiles et les passionnés de danse peuvent aussi revoir sur grand écran Massine, Lifar et d’autres protagonistes de la danse classique, au cours d’une « soirée Massine » le 18 janvier 2010 qui se tiendra dans la salle prestigieuse de la Cinémathèque française à Bercy puis les 6 et 7 février au cours du programme 1930-1960 : « quand la danse fait son cinéma » au Ciné 104, à Pantin.

D’autres rendez-vous au Jeu de Paume à Paris seront également organisés le 9 mars 2010 autour de la figure de Yano, le 8 juin 2010 à l’occasion d’une carte blanche à Meredith Monk ou à la Cinémathèque française avec une carte blanche à Nasser Martin-Gousset le 12 avril 2010.

Mercredi 2 Décembre 2009 - 12:59



Nouveau commentaire :

sur cette page