Connectez-vous S'inscrire

Danton Eeprom, le maestro de l'électro




Un pass Rock. "J'ai commenc la musique avec un groupe de lyce, les Dust Art. Ca a dur 6-7 ans. Le groupe a parcouru les salles de concerts franaises et en Espagne, puis nous avons tous pris des chemins diffrents. A partir de cette sparation, je me suis tourn vers la musique lectro. Et bizarrement le rock est revenu en force dans ma vie artistique cette anne. Avec mon dernier album, Yes is more, je me produis pour la premire fois sur scne avec un groupe, un batteur, un bassiste, une chanteuse. Mme si je joue beaucoup en DJ, mon disque est aussi trs rock."

Fondation Records. "Comme c'est la crise du disque, je me suis dis pourquoi ne pas crer un label ? Tout le monde part en courant vers la porte de sortie. Moi, j'ai pris le chemin inverse. J'ai cr mon label au plus mauvais moment. Ce label est un bon moyen de fdrer du monde autour d'un son. Le mien regroupe des producteurs d'Europe autour de la musique dancefloor. Au final, mes modles sont les labels comme Factory, Creation, un espce de bordel assez mal organis mais rigolo."

Musique goste. "Je ne suis pas trs fort en tiquette mais je dirais que ma musique est goste. Je pars du principe que si ma musique me plat beaucoup, elle peut plaire d'autres. C'est mon petit plaisir moi."

Yes is More. "Sur mon dernier album, j'en ai profit pour ressortir les guitares, mes envies de gueuler dans un micro, et de mlanger le rock avec ma culture lectronique. Quant aux paroles, l'interprtation est libre. Ce sont des lments de rponses en rfrence mon vcu. Les gens piochent ce qu'ils veulent. Ce n'est pas moi de leur dire ce que a signifie."

Chlo. "Je la croisais beaucoup en festival, du coup je lui ai propos de travailler sur mon album Yes is More. J'apprcie ce qu'elle fait. Sa prsence sur le disque n'est pas un simple featuring o elle pose sa voix sur ma cration et s'en va contente d'avoir son nom sur ma pochette. C'est un truc qu'on a fait ensemble pendant 2-3 jours partir de rien, une sorte d'errance sonore."

Danton. "Ne me demandez pas d'o vient ce nom, je n'en sais rien moi-mme, en tout cas pas vraiment. Il n'y a pas de pourquoi ! "

Le studio la Rose des Vents. "C'est le premier studio d'enregistrement o j'ai boss. Je l'ai choisi parce qu'en ouvrant la fentre tu pouvais cueillir des cerises sans sortir du studio. C'tait un truc perdu en pleine campagne. Jean-Jacques Goldman y venait souvent enregistrer ses albums. Il aimait bien ce ct paum du studio. Je me rappelle que le propritaire tait un fan d'analogique, de vintages... Je m'occupais de sa collection de synth, puis je suis devenu assistant. C'tait une belle aventure au ct de gens passionns."

Londres. "Je m'y suis install par hasard. J'ai gard le chat d'un ami parti en voyage de noces et je n'ai plus jamais quitt cette ville. Ce n'tait pas prvu mais c'est arriv ! C'est pas une blague !"

DJ. "C'est un fourre-tout qui ne veut plus rien dire. Si quelqu'un me dit DJ Danton Eeprom , je frappe, ou alors ne le dtes pas ! C'est vrai que a fait deux ans que je me suis mis aux platines, et c'est pas mal de temps en temps. C'est un bon moyen de raconter des histoires pendant des heures et de faire danser. Tu entres alors dans une sorte de transe. Tu imagines huit heures d'affile dans un club comme DJ, c'est cataclysmique !"

Actu. "Mon agenda est rythm par les festivals d't et les passages dans les clubs d'Europe. J'ai aussi une tourne aux Etats-Unis, en Australie et en Asie de prvue. Je vais attaquer l'enregistrement de mon nouveau maxi et travailler sur mon nouvel album. Je peux dj faire une rvlation : ce sera le 2e !"

Mercredi 25 Août 2010 - 13:07



Nouveau commentaire :

sur cette page