Connectez-vous S'inscrire

Dave Levenbach - Tout Le Plaisir A été Pour Moi




Porté par la vague de nostalgie musicale qui a submergé radios, télés et bacs, Dave est revenu au premier plan grâce à la richesse tout autant de son répertoire que de sa personnalité.
Beaucoup, souvent parmi les jeunes, ont en effet découvert en ce chanteur chevronné à la voix unique et au physique immuablement juvénile, un homme d'esprit , pétillant d'intelligence et d'humour qui se manifestent par un sens de la répartie et un franc parler étonnants, un artiste extrêmement à la mode, moderne.

Dave prouve en tout cas, avec sérénité, qu'il est possible d'être et d'avoir été en revendiquant sa grande passion pour son métier : la chanson de variété.

Né à Amsterdam le 4 main 1944, Wouter Levenbach (DAVE) est le fils d'une danseuse classique, co-fondatrice de la compagnie « Scapino », et d'un professeur d'anglais.
On s'aperçoit rapidement qu'il est doté d'une voix exceptionnelle.

Dès l'age de 8 ans, il prend des cours et chante dans les temples.

Il s'imaginait déjà chanter en direct à la radio « Que Sera Sera »(version Doris Gray).
Il commence à apprendre la guitare à 14 ans.

A 16 ans, phase mystique, il envisage des études de théologie mais ne s'imagine pas du tout dans la peau d'un pasteur. Il choisit à cette époque son nom d'artiste « Dave » en référence au roi chanteur et poète hébreu David.

Il s'identifie aussi au troisième des frères Karamazov : Aliocha.
En 66, il acquiert un vieux bateau de pêche et fait le tour d'Europe en 3 ans et chantant dans les ports pour financer son périple. Il fait la connaissance d'Eddie Barclay à St-Tropez.
Ensuite, il enregistre ses premiers disques sans grands succès.

On le retrouve en 1971 aux côtés d'Armande Altaï, Daniel Auteuil, Gregory Ken, comme comédien et directeur artistique de la comédie musical à succès « Godspell ».
Il inaugure en 1974 une série de tubes : « Ce serait trop beau. » 3ieme au hit parade et 750 000 disques vendus.

Il joue parallèlement dans une version musicale de « Ubu Roi ». Puis 1 million de disque vendu avec « Vanina » : succès dans toute l'Europe. Il passe à l'Olympia en vedette américaine d'Annie Cordy.

Il enchaîne avec « Dansez Maintenant », « Mon cour est malade », « Ophélie », chacun des albums suivants seront au moins disques d'or en France ( « Tan qu'il y aura », « Raconte moi des mensonges »).

Puis un clip avec Mathilda May et Daniel Auteuil : « Casablanca » en 1993. Ensuite Dave fait son retours avec 200 000 albums vendus en 1994 « Toujours le même bleu ». En été 1996, on le découvre comme animateur télé aux côtés de Sheila sur TF1.

Son mot clé de sa réussite : surprendre !

C'est ce qu'il fait avec son nouvel album : Tout Le Plaisir A été Pour Moi. Dorénavent le chanteur reprend une partie de son vrai nom de famille Dave Levenbach dans un album plus personnel.

Samedi 1 Avril 2006 - 22:23
sur cette page