Connectez-vous S'inscrire

Déccouvrez PROF A




Déccouvrez PROF A
Pour ce premier opus, qui marque un tournant majeur dans sa carrière artistique, ProfA,
véritable ambassadeur du reggae dancehall en guyane, auteur des hits Exil, Nou pa jin ké moli pou yé et Nou ja fè bon chimin, nous livre un album aux couleurs musicales éclectiques.

L’artiste garde sa ligne de conduite.
ProfA a voulu nous donner sa propre vision du monde musical, souvent restreint artistiquement par des codes clichés. Avec une totale liberté d’expression artistique, ProfA nous prouve que l’on peut retranscrire ce que l’on est tout en gardant son originalité et son esprit créatif pour la cause musicale.

Pour cet album ProfA joue la carte artistique, de laquelle découle sa motivation artistique, que l’on pourrait décrire en une phase : « Faire de rien un tout, et que ce tout soit indispensable ». Nouveaux départs.

MO TO STYLE, une expression inventée par Prof A…
MO TO STYLE représente la particularité de la Guyane et de son créole… « Mo » en créole guyanais signifie « moi », « To » signifie « toi ». Par cette expression, Prof A veut affirmer le style guyanais et le présenter au monde… NOUVEAUX DEPARTS se veut alors une vitrine du patrimoine guyanais et de ses richesses.

Tel est l’esprit qui anime ce projet. Un esprit retranscrit sur un album aux sonorités majeures guyanaises, regroupant plusieurs styles musicaux : du reggae, du dancehall, du zouk, de la musique traditionnelle de Guyane. La notion d’exil pour titre de promo

Le premier single, symbolique, s’intitule « EXIL ».
Un titre qui saluait toutes celles et ceux, qui, pour s’accomplir, avancer dans la vie et s’ouvrir des portes, ont dû quitter leur pays natal et partir vivre et travailler ailleurs.

Un exil volontaire, signe d’un désir d’évolution, synonyme d’ambition. Avancer, loin de ses proches, en surmontant les obstacles que la vie réserve, sans jamais oublier d’où l’on vient. Elu clip de l’année aux lindors 2011 (Victoire de la musique guyanaise)

Jeudi 18 Août 2011 - 01:25



Nouveau commentaire :

sur cette page