Connectez-vous S'inscrire

Declan De Barra A fire to scare the sun




Cheveu et barbe en broussaille, Declan de Barra n'est pas tout à fait un inconnu chez les amoureux de musique authentique. Irlandais baigné dans le folk et le rock, il part dans les années quatre-vingt vivre en Australie et jouer là-bas dans divers groupes punk puis électro. Il rentre dans son pays en 2002 et démarre sa carrière solo. Semblant baigner dans un état de perpétuel changement, ‘’A Fire To Scare The Sun’’ distille de la musique qui siérait à un pub dans l’ouest irlandais, un club indie à New York, un café au Liban ou un squat punk à Berlin. Cet album flotte entre plusieurs genres musicaux et pourtant semble n’appartenir à aucun. Il apparaît surtout comme une note d’espoir et de rébellion face à l’oppression et à l’adversité.Poète et troubadour, chanteur à la voix profonde, Declan de Barra est aussi un songwriter rare. Ses chansons sont des blues modernes, des pastels néo-folk où se lisent en filigrane ses amours musicales, qui vont de Shane McGowan à John Coltrane en passant par Lisa Gerrard et Henry Rollins. Sur disque comme sur scène, il nous envoûte, tout simplement.

Mardi 17 Mars 2009 - 22:52



Nouveau commentaire :

sur cette page