Connectez-vous S'inscrire

Découvrez Diana King




Découvrez Diana King
Une puissance vocale inégalable mélangée à des paroles avant-gardistes, une beauté exotique, un esprit vif et opiniâtre, du sex-appeal et de la personnalité à revendre. Diana, artiste Jamaïcaine de renommée mondiale, a ce petit quelque chose qui la fait sortir du lot … c’est une Star.
Avec son style - mélange des genres à la sauce Reggae - cette interprète/ compositrice/ productrice se livre sans détours dans des chansons qui dévoilent autant son style vocal que son talent de conteuse lyrique.

Aussi connue de ses fans sous le nom KINGSINGA, elle est à l’origine de tubes tels que « Shy Guy », extrait de la bande originale du film Bad Boys - avec à l’affiche Will Smith et Martin Lawrence -, « Say a little prayer » du film « Le mariage de mon meilleur Ami » avec Julia Roberts, « Love triangle », « Summer Breezin », « Llies », « Spanish Town blues » d’ ‘Anniversary’ - nominé aux Grammy par Sly et Robbie. Elle est également le co-auteur du titre « Threat her like a lady » interprété par Céline Dion dans l’album « Let’s talk about love ». Une empreinte qui se retrouve également dans l’opus de Notorious BIG, « Ready to Die » sur le morceau « Respect ».

Son style original a également été plébiscité par des musiciens et artistes confirmés tels que Brian McKnight, Kyle Eastwood, Jimmy Jam & Terry Lewis, ainsi que le célèbre German Reggae StarGentleman. Se mêlent à son répertoire des chansons Reggae célèbres telles que « Ain’t Nobidy », « Do you really wanna hurt me », « Hey Jude » et « Piece of my heart ».

Son premier album « Tougher than love » s’est vendu à plus de 5 millions d’albums à travers le monde. S’en est suivi « Think liKe A girl » dont les versions originales et remixées du tube « Say a little Prayer » ainsi que le single « to the infectious L-L-Lies » ont été classées numéro 1 dans les charts Reggae R&B et Dance Billboard.

Elle en a parcouru du chemin depuis « Shy Guy » en recevant la certification ProTools qui lui permettra de maitriser suffisamment le piano pour composer ses propres mélodies, investissant dans un studio d’enregistrement chez elle et composant une compilation de ses propres musiques.

Elle y raconte son histoire personnelle où, malgré les obstacles rencontrés et une enfance difficile, elle a su s’imposer comme l’une des plus célèbres interprètes féminines originaire de Jamaïque et ce même si quelques années plus tôt, lui a été diagnostiqué une sclérose en plaques à cause de laquelle les médecins pensaient qu’elle ne remarcherait peut-être plus. Après une longue dépression faisant suite à cette annonce, elle décide de ne pas accepter la maladie et refuse de prendre les médicaments prescrits par les médecins.

Battante, elle se fait un devoir de marcher et se soigne avec des méthodes naturelles. Durant la période où elle est incapable de se déplacer, elle n’est également pas en mesure de se produire sur scène, ce qui la plonge dans un profond désespoir, mais fait de l’écriture une thérapie.

Ces chansons représentent une partie de son œuvre qu’elle souhaitait partager avec le monde. Son style unique, mélange de ses dialectes Reggae et Jamaicain mêlés au R&B, Soul, Dance et Pop, en a fait une artiste remarquable.

Diana est toujours restée vraie, en tant qu’artiste et en tant qu’être humain. Ces nouvelles chansons vous emmènent dans un voyage musical et révèlent ses multiples talents. Elle reste vivante.

Vendredi 18 Novembre 2011 - 19:59



Nouveau commentaire :

sur cette page