Connectez-vous S'inscrire

Découvrez If the kids




Découvrez If the kids
La découverte de quelque chose de bon provoque un double plaisir : on est à la fois stimulé par sa part de familier et sa part d’inconnu. L’écoute d’un morceau de If The Kids offre cette sensation. On y reconnaît certaines références, et en même temps, on est projeté dans une autre dimension où s’enchaînent beat dance floor, riff de guitare électrisant, chant sexy, refrain catchy, et mélodie décomplexée. C’est généreux, provocant, cool, ironique et engagé. On danse et on rit jaune. On ne s’y perd pas, mais on ne sait pas jusqu’où ils vont aller, et on veut déjà en entendre plus.

« If the kids are united then we’ll never be divided », voilà la ligne de base de Brice Montessuit, fondateur et compositeur du groupe. Lorsque, adolescent, Brice entend ce morceau de Sham 69, il décode une formule « magicale ». A partir de là, il connaîtra le succès avec un groupe de rock. Il aiguisera ensuite sa vision en tant que DJ et voit alors ses prods électro s’imposer dans le milieu (Yuksek remixera un de ses maxis). Sa dernière invention, c’est IF THE KIDS.

Pour faire de l’électro-rock / punk / pop… il faut des musiciens qui maîtrisent tous ces styles. Avec Vinz à la guitare et Aymeric à la batterie, Brice trouve les épaules pour poser ses mélodies hypnotiques et son groove antiride. Il sait qu’en combinant ces deux musiciens avec une programmation électro, il aura du gros son et, qu’en live, ça va péter. Afin que ses prods deviennent des chansons capables de traverser la Manche et l’Atlantique, il ne lui manque plus que la chanteuse, et elle devra chanter en anglais.

If The Kids -Life is now by waaa

Mademoiselle Marine est d’abord une comédienne, et dès qu’elle apparaît, elle ensorcelle par une présence presque chimérique. Puis elle chante, et là, elle transforme l’anglais en dialecte suave et troublant, elle s’empare de vous comme une Lorelei dévergondée, pour vous, elle remue ciel et terre. Et tout ça avec beat, riff, chœurs et coups de pieds dans la fourmilière. Les Anglais et les Américains sont séduits. Une rencontre à Londres a contribué à cette « crédibilité anglo-saxonne ». Brice y a trouvé un auteur sur mesure, devenu le 5ème membre du groupe. Un type dont la famille s’est fait un nom dans l’underground londonien depuis les icônes punk des 70s jusqu’aux pontes de la drum & bass d’aujourd’hui. Il comprend Marine, la musique et le message.

Leur premier titre, Life is Now, fait le tour du monde avec Alexa Chung dans la pub pour le parfum Joy of Pink de Lacoste. En Angleterre et aux Etats-Unis, de façon assez inattendue, radio, presse et télévision déclenchent le buzz et encensent le son de If The Kids que l’on compare aux meilleurs du moment. Life is Now, c’est un hymne qui défie les genres et les générations avec un texte qui colle à son temps, un beat électro dance floor, un pur groove et des guitares rageuses. Une vidéo a été faite pour ce track. Ils vont bientôt sortir en Angleterre leur second single, Set you Free, pour lequel il y a déjà un vrai engouement. If The Kids met l’eau à la bouche, fait un clin d’œil, et mord les fesses. On ne sait pas jusqu’où ils vont aller, mais on veut déjà en entendre plus.

Vendredi 13 Janvier 2012 - 04:36



Nouveau commentaire :

sur cette page