Connectez-vous S'inscrire

Découvrez JC Satan




Découvrez JC Satan
Et si les bras tendus vers les cieux, l’enfant né d’un homme Arthur Satàn et d’une femme Paula Satàn, l’engeance viciée, revenait couver ses immondes bâtards…

Ainsi J.C. SATAN, fils non désiré, engendre lui-même diverses odes à la vacuité, à l’extase et à l’amour impie, transcrites sur nos chers disques de cires. Divers archivistes tentent de diffuser les messages, tels que Shit Music for Shit People, avec un 45 tours faussement naif, ou encore Slovenly Records qui, dans un fanatisme quasi obscène édite pour les sourds le testament Sick of Love, LP lascif sur les mensonges de l’amour et les affres de la reproduction.

Conscient, J.C. SATAN remarque qu’il n’est pas seul dans sa croisade. Divers manifestes naitront alors, avec d’autres fanatiques ( Le Pêcheur, Vermillion Sands, Yussuf Jerusalem et The Feeling of Love sur Nasty Records, PRT Disques ou encore Born Bad Records).

Informe, sans consistance, n’étant encore qu’une parole psalmodiant au grès des vents ses messages païens, l’envie qu’a J.C. SATAN de s’intégrer dans ce bas-monde, le pousse à se trouver un corps pour apparaitre devant les foules et toucher les femmes et les hommes. C’est au travers de disciples parmi les plus vérolés ( Ali Macabre, Romain Lubrique et Dorian Le Marteau ) qu’il apparait, aux cotés de ses géniteurs, Arthur et Paula Satàn, instruments de bois en main, scandant d’une juste fausseté à la face des fous voulant l’écouter.

Il revient aujourd’hui, sa nouvelle profession de foi « HELL DEATH SAMBA » sous le bras pour boire, danser encore et se vautrer dans vos contrées d’Europe, clamant à qui veut l’entendre que l’amour éternel n’est que le jumeau de la folie sans bornes…

Nous sommes maudits.

Lundi 31 Octobre 2011 - 19:30



Nouveau commentaire :

sur cette page