Connectez-vous S'inscrire

Découvrir Seeeker Lover Keeper

PREMIER ALBUM SORTIE LE 23 AVRIL 2012


Seeker Lover Keeper, c’est la rencontre fascinante de 3 amies qui sont aussi 3 des plus talentueuses auteures, compositrices et interprètes australiennes d'aujourd'hui : Sarah Blasko, Sally Seltmann & Holly Throsby. 3 artistes qui, en solo, ont été récompensées et saluées par la critique internationale



À l'origine, ces trois amies de longue date ont imaginé Seeker Lover Keeper comme un moyen de tourner ensemble et d'échanger chaque soir leurs chansons. C'est Sally qui a suggéré de former un groupe, et elle encore qui en a trouvé le nom -"j'aime l'association de ces trois mots et la façon dont ils laissent entendre que l'une d’entre nous est Seeker (la chercheuse), l'autre Lover (l'amoureuse) et la troisième, Keeper (la gardienne)".

Seeker Lover Keeper est devenu un refuge où les idées de chansons, parfois disparates, nécessitant une aide extérieure ou une autre voix, peuvent être troquées et exploitées. Souvent, l’une des artistes a proposé un morceau en ayant une interprète en tête, comme dans le cas du single, "Even Though I’m A Woman", écrit par Sally et chanté par Holly. Si Sally avait déjà composé pour d'autres dans le passé, notamment Feist (« 1, 2, 3, 4 », etc…), Holly et Sarah ne s’étaient jamais livrées à cet exercice auparavant.

L'album a été enregistré en deux semaines à New York et produit par le groupe avec Victor Van Vugt (Nick Cave & The Bad Seeds, Athlete, Beth Orton). Il s’ouvre sur l'interprétation tout en douceur de "Bring Me Back" par Sarah Blasko, pour terminer par "Rest Your Head On My Shoulder". Ce titre est l'une des premières chansons à avoir été composée. Conçue pour être interprétée par les trois artistes autour d'un piano, elle résume parfaitement l'esprit d'unité et d'intimité émanant de cet album.

Les onze titres qui le composent parlent d'amour, d'affection, de résignation et de dévotion, sur fond de musique évocatrice, quasi filmique.

Malgré leur succès individuel et leur expérience, les trois membres de Seeker Lover Keeper ont trouvé le processus d'écriture et d'enregistrement instructif. Lorsque Holly a soumis au groupe "Light All My Lights", Sarah et Sally n'ont d'abord pas compris comment elle envisageait le beat déglingué du morceau, mais en s'habituant à leurs différentes méthodes de travail, toutes trois ont découvert de nouvelles manières d'écrire. "Quand on est habitué à chanter ses propres compositions, on développe ses petites habitudes" - explique Sarah. "Travailler avec elles m'a un peu secouée, m'a poussée à plonger dans l'univers de quelqu'un d'autre." Grâce à sa formation plus classique, Sally les a fait bénéficier de son expérience en matière de théorie musicale, une découverte pour Holly et Sarah.

Sur Seeker Lover Keeper, les trois artistes adoptent donc de nouvelles méthodes de composition avec un résultat toujours aussi extraordinaire. Que ce soit la déclaration d'amour et le beat sautillant de "Rely On Me", le blues lent de "Going To Sleep" ou le traînant "Theme 1", l'album ne cesse de surprendre et de ravir. Qu'il s'agisse de Sarah, Holly ou Sally au micro, chaque chanson repose sur un lit de choeurs, comme la superbe "If The Night Is Dark" ou "Bridges Burned". Les paroles abordent les sujets du coeur t de l'esprit, mais s'ouvrent aussi sur l'univers. "We Will Know What It Is" est une complainte acoustique magnifique sur la nature de l'existence.

Seeker Lover Keeper, porté par la dynamique d’un projet nouveau mais déjà solide, grâce aux liens d’amitié et aux expériences individuelles, propose de partager un moment d’échange et de créativité musicale.

Vendredi 9 Mars 2012 - 19:58



Nouveau commentaire :

sur cette page