Connectez-vous S'inscrire

Décrochage à l'université: Christian DEMUYNCK, sénateur UMP de Seine-Saint-Denis, parlementaire en mission auprès de Valérie PECRESSE




Décrochage à l'université: Christian DEMUYNCK, sénateur UMP de Seine-Saint-Denis, parlementaire en mission auprès de Valérie PECRESSE
Décrochage à l'université: Christian DEMUYNCK, sénateur UMP de Seine-Saint-Denis, parlementaire en mission auprès de Valérie PECRESSE

Le Premier ministre François FILLON a nommé, par décret, Christian DEMUYNCK comme parlementaire en mission auprès de Valérie PECRESSE. En effet, soucieuse de conduire 50 % d'une classe d'âge diplômée de l'enseignement supérieur pour répondre au double enjeu de compétitivité économique et de cohésion sociale, la ministre de l'Enseignement supérieur, a confié au sénateur une mission d’analyse et de réflexion sur la réalité du décrochage à l’université et les réponses qu'il convient de lui apporter. Le rapport devra être remis en avril 2011, fort de propositions qui mettent en œuvre, dès la prochaine rentrée universitaire, des politiques adaptées, en particulier dans le domaine de l’orientation.

Le sénateur devra donc travailler en collaboration avec les principaux acteurs de l’Enseignement supérieur afin d’analyser précisément la situation, aller plus loin dans l'identification et l'accompagnement des jeunes en difficulté à l'université afin qu’il leur soit proposer de façon plus systématique une poursuite ou une reprise d'études dans un cursus adapté à leur situation et à leurs aptitudes.

Il déclare : « C’est avec un grand intérêt que j’ai accepté cette mission. Valérie PECRESSE connaît mon engagement envers les jeunes et mon souci permanent de permettre à chacun de trouver sa place dans la société. Cette mission est simplement la continuité d’un travail parlementaire auquel je m’attèle depuis plusieurs années sur la politique en faveur des jeunes et je compte bien l’exécuter avec toute l’assiduité nécessaire pour la mener à bien. »

Christian DEMUYNCK devra également faire un état des lieux et une première évaluation des dispositifs de réorientation existants, que ce soit vers les IUT, les STS ou les autres formations post-bac, en particulier en alternance. Enfin, la ministre souhaite qu’il réfléchisse, en liaison avec Jean-Robert PITTE (Délégué à l’information et à l’orientation), les ministères concernés et les collectivités territoriales, à la mise en place d’une coordination locales des différents acteurs impliqués dans la lutte contre le décrochage dans l’enseignement supérieur afin de proposer à chaque étudiant une solution appropriée.

Parallèlement, Christian DEMUYNCK va entamer "un Tour de France des universités" pour aller à la rencontre des étudiants afin de mieux comprendre leurs difficultés et leurs attentes.

Mercredi 22 Décembre 2010 - 18:37



Nouveau commentaire :

sur cette page