Connectez-vous S'inscrire

Delphine Labey - A force de... (Premier album)

L'abum sera présenté le vendredi 22 octobre à La Balle au Bond (20h30)


Incasable. Un qualificatif qui souvent revient lorsqu´on parle d’elle. Parce qu´elle aime la spectacle vivant dans son entier, la scène en particulier, qu´elle se partage entre théâtre, les comédies musicales et la musique représenté en cabaret comme le Limonaire et L´Escale à Paris puis en tournée.



Vendredi 22 octobre à 20h00 : La Balle au Bond avec Alice Rabes en 1ère partie (Quai Malaquais - 5ème M° Pont Neuf) entrée 7 euros

Dimanche 31 octobre à 20h30 : Abracadabar (123 Avenue Jean Jaurès - 19ème M° Laumière) gratuit

Vendredi 26 novembre à 21h30 : La Locandiera (145 rue Oberkampf - 11ème M° St Maur) gratuit

Jeudi 2 décembre : La Passerelle (3 rue St Hubert - 11ème) gratuit

A venir : Paris, Cambrais, Laon, Orléans, Quimper…

Delphine LABEY : Auteur et Interprète
Philippe POINET : Batterie (joue avec ALECTEX , GeorGe etc…)
Olivier AZZANO : Guitariste et compositeur (joue avec ALECTEX, GeorGe)
Antoine MASSONI : Contrebasse (joue avec Carla Bruni)

Style : Chansons habitées

"Incasable. Un qualificatif qui souvent revient lorsqu´on parle d’elle. Parce qu´elle aime la spectacle vivant dans son entier, la scène en particulier, qu´elle se partage entre théâtre (Beaucoup de bruit pour rien, La Tempête...), les comédies musicales (Hair à Paris, La Guinguette est ouverte...) et la musique (un large répertoire de reprises : de Nougaro à B.Gilberto, de Coltrane à Sting) représenté en cabaret comme le Limonaire et L´Escale à Paris puis en tournée.

Nourrie de ces expériences, elle se lance dans l'écriture de chansons en collaboration avec Laëtitia DUSSAUX. Rencontre le compositeur A.PETRONIO et monte un répertoire latino-jazz.

Mais toujours en quête d´une expression toujours plus personnelle, c’est avec le compositeur et guitariste Olivier AZZANO, rencontré début 2003, qu´elle pousse les bases de son univers dans une formation riche de ses racines musicales. "

Mardi 21 Septembre 2004 - 00:00



Nouveau commentaire :

sur cette page