Connectez-vous S'inscrire

Des Grammy Awards en forme d'hommage à Whitney Houston


Les 54e Grammy Awards seront placés cette année sous le signe de l'hommage à Whitney Houston, disparue à 48 ans à la veille de cette cérémonie où elle avait été si souvent récompensée.



Des Grammy Awards en forme d'hommage à Whitney Houston
L'annonce de la mort de Whitney Houston, brutalement disparue à l'âge de 48 ans, a sidéré le monde musical américain samedi ; elle est survenue alors que les répétitions de la 54e cérémonie des Grammy Awards battaient leur plein au Staples Center, dans le centre de Los Angeles. Aussi les organisateurs ont-ils bientôt fait savoir qu'ils préparaient un hommage "respectueux" à l'artiste pour la cérémonie de ce dimanche. L'un d'eux, Ken Ehrlich, a précisé sur CNN que Jennifer Hudson viendrait chanter en hommage à l'artiste disparue. C'était précisément des mains de Whitney Houston que la jeune femme avait reçu en 2009 le trophée du meilleur album de R&B.

Ken Ehrlich a souligné que la cérémonie ne serait pas pour autant modifiée de fond en comble. "Cela doit rester un spectacle. Whitney Houston était une grande artiste, une grande interprète et elle savait stupéfier son public. Elle aurait voulu que le spectacle continue", a-t-il dit. Il a cependant précisé "avoir fait quelques changements pour être sûr que le ton de la soirée soit adapté".

Quelques Français tirent leur épingle du jeu

Le show télévisé, qui fait la part belle à la musique en direct, comptera avec les prestations de la Britannique Adele - sa première depuis son opération des cordes vocales - Coldplay, Rihanna, David Guetta, Bruno Mars, Paul McCartney, Katy Perry ou Bruce Springsteen. Mais les yeux seront aussi tournés vers les Beach Boys, le mythique groupe de rock californien, qui fêteront leurs 50 ans d'existence par leurs retrouvailles sur scène, après plus de vingt ans d'absence. Le rappeur américain Kanye West, en lice dans sept catégories, est en tête des nominations, mais aura fort à faire pour battre Adele nommée six fois, notamment dans les catégories reines de meilleur enregistrement de l'année et de meilleure chanson, pour son titre Rolling In The Deep.

Dans la catégorie enregistrement de l'année (qui récompense les producteurs d'une chanson), la princesse de la soul sera face à Holocene de Bon Iver, Grenade de Bruno Mars, The Cave des Britanniques Mumford and Sons et Firework de Katy Perry. Pour la chanson de l'année, sont également en lice All of the Lights de Kanye West, The Cave de Mumford and Sons, Grenade de Bruno Mars, et Holocene de Bon Iver. Adele concourt également pour les trophées de meilleur album (21), aux côtés des Foo Fighters pour Wasting Light, Lady Gaga pour Born this Way, Bruno Mars pour Doo Wops and Hooligans et Rihanna pour Loud. Dans une cérémonie où les artistes anglo-saxons ont naturellement la part belle, les Français tirent leur épingle du jeu, avec six trophées potentiels. Sont en lice David Guetta, le groupe Daft Punk, le compositeur de musique de films Alexandre Desplat, l'Orchestre National de Jazz (ONJ) et la soprano colorature Natalie Dessay.

Après une cure d'amaigrissement drastique, les Grammy Awards ont réduit cette année le nombre de catégories de 109 à 78, provoquant la grogne de nombreux artistes, qui ont prévu de manifester dimanche près du Staples Center.

Lundi 13 Février 2012 - 00:22



Nouveau commentaire :

sur cette page