Connectez-vous S'inscrire

Disparition de Roger Guérin




Les musiciens nîmois et les férus de jazz sont tristes. Le trompettiste Roger Guérin, 84 ans, est décédé hier à Nîmes. Celui qui était l'un des piliers et conseiller musical du Labory Jazz club de Nîmes était né à Sarrebruck. Il a d'abord pratiqué le violon, puis il est ensuite passé par le Conservatoire national de musique de Paris, d'où il sort auréolé d'un 1 er prix de trompette et de cornet en 1950.

A Paris, musicien studio le jour, « il jouait la nuit dans les boîtes. Il a ainsi joué avec Dizzy Gillespie, Michel Legrand, Kenny Clark. Mais a aussi effectué une tournée aux Etats-Unis avec Duke Ellington », confie Alain Rattier, chef du Labory Jazz club. Les deux hommes qui se côtoyaient depuis des années ont effectué des tournées au Cameroun, au Brésil, au Pérou, en Bolivie et en Inde. « Il n'y avait pas une journée où il ne pratiquait pas la trompette. Il était aussi très attentif pour conseiller les jeunes musiciens », souligne attristé Alain Rattier.

Les obsèques de Roger Guérin auront lieu mercredi 10 février à 10 heures à l'église des Saintes-Maries-de-la-Mer.

Dimanche 7 Février 2010 - 21:48



Nouveau commentaire :

sur cette page