Connectez-vous S'inscrire

Django Django - Waveforms


Dans l’ombre des grosses sorties du jour (Justice, Coldplay, Dj Shadow), Django Django sort aujourd’hui son EP de bedroom pop : Waveforms.



Django Django - Waveforms
Waveforms, cet EP enregistré dans une chambre à coucher londonienne, est un pur moment de légèreté bien maîtrisée. Qui nous promène entre Metronomy et Vampire Weekend; Let’s Play !!

Il est difficile de croire que ce maxi a été enregistré dans la chambre à coucher d’une des têtes pensantes de Django Django, Dave Maclean. En effet, Waveforms lorgne plus vers les possibilités de l’ailleurs que vers son propre nombril – fait aussi rare qu’appréciable.

Le premier morceau, « Waveforms », est le centre névralgique du disque. il vogue entre crépuscule lo-fi e clarté pop et, témoignant de chaleureuses sonorités tribales et tropicales, ressuscite l’été le temps de quelques minutes. Tissé sur le même canevas, « Drumforms » est plus complexe, donc moins immédiat, mais ses couches synthétiques, s’empilant durant 6 bonnes minutes, restent en tête.

Le remix de Wild Geese revient vers les musiques underground et festives des années 80, et réinvente intelligemment le morceau.

Quant à Mickey Moonlight, signature toute fraîche du label Ed Banger, colle furieusement à son époque et brille dans le registre électro-pop – une vraie réussite acidulée.

Avant-goût savoureux d’un premier album fort attendu, Waveforms se découvre avec légèreté, et savoure d’autant plus au fil des écoutes. Joyeux et prometteur…

Mercredi 9 Novembre 2011 - 00:38



Nouveau commentaire :

sur cette page