Connectez-vous S'inscrire

ELVIS COSTELLO - National Ransom

Sortie nationale le 1er novembre 2010


Enregistré à Nashville, produit par T-Bone Burnett, cet album regroupe une majorité de nouvelles compositions d’Elvis Costello. Les musiciens sont tous des membres des Imposters et des Sugarcanes dans de nouvelles formations, avec en invités Vince Gill, Marc Ribot, Buddy Miller et Leon Russell.



National Ransom, est à la fois le titre du nouvel album d’Elvis Costello et une chanson rock & roll, "pour les jours de faillite, quelle que soit l'époque," comme le disait récemment Costello. Enregistré sur une dizaine de jours au Sound Emporium de Nashville et aux studios Village Recorders de
Los Angeles, il a été produit par T Bone Burnett.

Toutes ces chansons sont de nouvelles compositions d'Elvis Costello, à l'exception de I Lost You, coécrite avec Jim Lauderdale, et All These Strangers, pour laquelle Costello a écrit les paroles avec T Bone Burnett ; MM Costello et Burnett sont également les auteurs des textes de My Lovely Jezebel, morceau rock & roll composé par Leon Russell qui dirige le combo Thomas/Crouch/Ribot depuis son piano.

Les musiciens sont tous des membres des Imposters et des Sugarcanes dans de nouvelles formations, avec en invités Vince Gill, Marc Ribot, Buddy Miller et Leon Russell.

Malgré la présence tout au long du disque des guitares (lap-steel, mandoline, dobro) et du violon, la musique doit sans doute bien plus aux rythmes et harmonies du R&B – et même du Gospel – qu'à ceux du Bluegrass. Vince Gill contribue une très belle harmonie vocale aux choeurs du morceau pour stringband intitulé Dr. Watson, I Presume, où l'on entend l'instrumentation des Sugarcanes au grand complet avec Pete Thomas, Marc Ribot, et la guitare baryton de Buddy Miller, qui chante également sur l'albumtitre.

L'accompagnement utilisé dans les ballades varie également : une guitare acoustique et une contrebasse pour Bullets For The New-Born King, par exemple, ou alors un ensemble de 21 musiciens – le son d'an ange qui passe – pour You Hung The Moon, chanson qui traite d'une séance de spiritisme tenue en 1919, avec une famille qui lutte pour comprendre la perte d'un déserteur exécuté pendant la première guerre mondiale.

Quand on avait demandé à Elvis Costello si les chansons et personnages de National Ransom correspondaient à des lieux et à des moments bien précis, sa réponse était, "Oui, mais je serais heureux si, dans votre imagination, ça se passe quand vous voudrez."

Tony Millionaire est encore une fois l'auteur du graphisme à l'encre en illustration de couverture.

Mardi 19 Octobre 2010 - 13:05



Nouveau commentaire :

sur cette page