Connectez-vous S'inscrire

Elmer Food Beat est de retour !




Elmer Food Beat est de retour !
Elmer Food Beat revient ! Les fans de Daniela, du Plastique c’est Fantastique, de Je Vais encore Dormir tout seul ce soir et de la Grosse Jocelyne vont être aux anges !

Jamais oublié, le groupe Elmer Food Beat annonce son grand retour après s’être mis en stand by en 1993.

En grande forme et toujours aussi déconneur, le groupe revient en 2012 avec une grande tournée et la sortie d’une nouvelle compile "Merci Les Filles" comprenant deux inédits extraits du "25cm".

En 2012, c’est le même show, les mêmes sauts, les mêmes jambes, les mêmes guitares, ambiances, énergies, chansons, slips, épuisettes, casquettes et cris des filles qui rient et chantent les chansons inoubliables d’Elmer Food Beat.


LA BIO

“Elmer Food Beat” est né en 1986. La légende dit que ce fut pour la fête de la musique : le 21 juin 1986, la France venait de battre le Brésil en quart de finale de la coupe du monde de football.

Quelques dates dans les bars de la côte atlantique entre Piriac et la Turballe. Et déjà la fièvre commence à s'emparer des filles et des garçons qui assistent par hasard à ces concerts sauvages. C'était l'été 1986. Même chose en été 1987. Toujours Piriac, la ville de nos premières amours.

Et puis ce fut l'été 88 où nous avons pris la route pour faire le littoral atlantique et méditerranéen. Et là, partout, un accueil de feu et de folie.

La Bretagne, toute la Bretagne, le quai de La Chaume aux Sable d'Olonne saturé de monde à chacune de nos apparitions, le Bar de la Marine à l'Ile d'Yeu, Le Loup Blanc à Bagnères de Bigorre, Canet Plage sur la plage, Léonard à Arles...

C'est en 1989 que nous décidons de prendre la route hiver comme été. Des premières parties, des petits festivals, des tremplins, découvertes, festivals off. Printemps de Bourges,

Francofollies de la Rochelle, Eurockéennes de Belfort... Très vite les bars, les salles deviennent trop petits. Très vite Peter Murray nous signe à “La Trinquette” pendant les apéros-trans des Transmusicales de Rennes. Et c'est parti. Le tourbillon infernal...

Daniéla, les festivals de Bourges, Francos et Eurockéennes en tête d'affiche, Le plastique c'est fantastique, un court-métrage avec Yann Kounen, “30CM” est disque d'or, on refuse du monde à l'Olympia, une victoire de la musique, les journaux télévisés, les salles pleines qui chantent nos chansons, le top 50,

des clips, des concerts partout, la Belgique, la Suisse, Londres, Montréal, New York CBGB, Quito, Milan... Trois albums, “30CM” disque de platine, “Je vais encore dormir tout seul ce soir...” double disque d'or et “La vie n'est pas une opérette”...

Printemps 1993, après 500 concerts, on a besoin de repos, on se met en stand-by.

Et nous voilà repartis en 2012 avec une grande tournée et bien d’autres projets. Le même show, les mêmes sauts, les mêmes jambes, les mêmes guitares, ambiances, énergies, chansons, slips, épuisettes, casquettes et cris des filles qui rient et chantent nos chansons. Et, à nouveau, plein de gros projets en tête. On a retrouvé l'essence même de ce qui a fait Elmer

Jeudi 26 Janvier 2012 - 18:39



Nouveau commentaire :

sur cette page