Connectez-vous S'inscrire

Elton John a joué sous haute protection


Malgré la colère des Mayas, le chanteur britannique a joué samedi soir sans incident sur les ruines de Chichen Itza



Elton John a joué sous haute protection
Elton John, placé sous haute protection policière et militaire depuis son arrivée au Mexique samedi soir, a pu interpréter au piano quelques uns de ses grands succès dans ce cadre grandiose classé patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

Les Mayas ont protesté avec virulence contre la tenue de ce concert sur les ruines de la cité sacrée.


Samedi soir, Elton John s'est malgré tout produit sans incident dans le cadre imposant de la pyramide préhispanique de Kukulcan, devant quelque 6.000 spectateurs privilégiés qui avaient déboursé pour leur place de 60 à 600 euros dans un pays où le salaire minimum est de 100 euros par mois.

Durant 1h30, Elton  John, accompagné de sa troupe, a interprété au piano ses grands  succès comme "Sacrifice", "Tiny Dancer" ou "Rocket man". Après une courte pause, Elton  John a conclu son concert sous les acclamations en interprétant le thème du film "The Circle of Life".

Les raisons de la colère des Mayas
Avant même sa tenue, cet événement avait suscité la colère des Mayas qui y voyaient une atteinte à la  mémoire de leurs ancêtres et un danger pour le site. Quarante chercheurs de l'Institut national d'anthropologie et d'histoire (INAH), chargés de la conservation des sites archéologiques du pays avaient également critiqué la tenue de ce spectacle sur le site sacré des ruines mayas de Chichen Itza.

Jeudi dernier, une partie de la scène prévue pour ce concert s'était effondrée, blessant trois ouvriers dont un grièvement.

Les mayas avaient aussitôt accusé les aluxes, lutins mayas capables de mauvais coups quand ils sont énervés, d'avoir provoqué l'accident pour punir les organisateurs d'avoir omis de demander aux dieux mayas l'autorisation de monter ce spectacle dans cet ancien théâtre de cérémonies religieuses.

"Avant chaque concert, le matin, un rituel est organisé pour demander l'autorisation, mais cette fois-ci, il n'a pas été réalisé", a déclaré le ministre des Travaux publics de l'Etat de Yucatan (sud-est), Francisco Torres, au quotidien Reforma.

Des cérémonies de ce type avaient été organisées avant les concerts du ténor espagnol Placido Domingo et de la soprano anglaise Sarah Brightman, organisés en 2008 et 2009 dans ces ruines classées au patrimoine mondial de l'humanité en 1988.

L'organisateur du concert d'Elton John et le gouvernement du Yucatan n'ont pas pour autant l'intention de renoncer à organiser des manifestations de ce genre,  meilleur moyen selon eux d'assurer la promotion du site. Un prochain concert de l'ancien Beatle Paul McCartney est déjà dans les cartons.

Dimanche 4 Avril 2010 - 23:11



Nouveau commentaire :

sur cette page