Connectez-vous S'inscrire

Entre Apathie et Schneidermann, rien ne va plus




“Drame ! Sacrilège ! Malédiction et cassoulet ! Emmanuel Todd s’est moqué d’Aphatie”. Cette tirade est signée par Daniel Schneidermann dans une chronique sur son site @rrêtsurimage.

L’affaire? Si il y en a une: une contribution du politologue-essayiste Emmanuel Todd raillant l’accent de Jean-Michel Apathie (RTL, Canal+) et son omniprésence du deuxième dans les médias. Les mots émis par le politologue et enregistrés sur le site d’@rrêtsurimage? “Aphatie, c’est ce qu’on appelle un idiot utile, c’est-à-dire un type qui ne connaît rien à l’économie, qui raconte des âneries avec un air satisfait et peut-être mon attachement au midi me le rend antipathique parce que je vois bien comment il utilise son accent du midi pour avoir l’air original alors qu’en fait il est totalement creux”.

Ni une ni deux, Jean-Michel Apathie répond sur son blog, accusant ni plus ni moins Todd et Schneidermann de racisme. On peut y lire: “Insensiblement, Emmanuel Todd passe ainsi d’un racisme social au racisme tout court, c’est-à-dire à cette attitude qui uniformise toute une population à raison de quelques-unes de ces caractéristiques physiques”. Et le pire, toujours selon Apathie, c’est que “loin d’être alerté par les propos d’Emmanuel Todd, Daniel Schneiderman raconte que lui-même et ses invités se sont bien moqués de l’accent” .

Après quoi Daniel Schneidermann réplique, enfonçant le clou, sur son site: “Aphatie, aujourd’hui, est un journaliste cumulard, au sommet du système, dont on écoute les interviews sur RTL, dont on regarde les prestations indéfinissables sur Canal+ (…) Aphatie règne partout. Autant dire qu’il est un personnage public, et que toute caricature, tout écrit satirique visant ses interviews, son idéologie, ou même ce qui apparaît publiquement de sa personne (son accent donc, mais pas ses origines sociales) sont donc acceptables à priori, pour peu qu’ils ne franchissent pas les limites légales. Si Todd les a franchies, qu’Aphatie saisisse la Justice. On rira bien”. Pour conclure, Schneidermann écrit, grand seigneur: “Une dernière chose: quand nous avons commencé cette rubrique @ux sources, Aphatie est l’un des premiers que nous avons sollicités. Il a refusé. Mais l’invitation tient toujours. C’est quand tu veux, Jean-Michel.”

Mercredi 29 Février 2012 - 22:56



Nouveau commentaire :

sur cette page