Connectez-vous S'inscrire

Eric Cantona traite son public de "petits bourgeois"


Il y a le public adoré et puis, le "public de merde". C'est, semble-t-il, celui auquel Eric Cantona aurait été confronté, en février, lors d'une prestation théâtrale. En témoignerait, le livre d'or d'un théâtre d'Arcachon, dont l'acteur a quitté la scène, sans saluer, après un "merde" à la cantonade, rapporte Sud-Ouest, mardi.



"Sur un dernier 'Merde' retentissant, Ubu-Cantona quitte la scène. Et puis plus rien." Interloquée, la journaliste du quotidien Sud-Ouest, le 21 février dernier, à Arcachon. Surprise par l'attitude de l'ex-footballeur devenu comédien, Eric Cantona, à l'occasion de la pièce Ubu, enchaîné, dans le rôle du Père Ubu devenu esclave.

"La lumière se rallume", poursuit la journaliste : "Quelques applaudissements polis. On se demande si c'est un entracte. Personne n'ose penser que la pièce est terminée. La preuve : les trois acteurs ne reviennent pas saluer. Ils ne reviendront pas." "Du jamais vu pour les spectateurs qui s'attardent, cherchent une explication, discutent entre eux dans le hall de l'Olympia, parlent même d'un manque de respect", ajoute-t-elle.

Si le voile n'a toujours pas été levé sur les raisons du mécontentement de l'acteur français, un fragment d'explication aurait été laissé par l'intéressé, noir sur blanc, sur le livre d'or du théâtre de l'Olympia, rapporte Sud-Ouest, mardi. "Public de merde, petits bourgeois", aurait écrit l'artiste à l'adresse des spectateurs.

Mercredi 7 Mars 2012 - 21:39



Nouveau commentaire :

sur cette page