Connectez-vous S'inscrire

Escaflowne - le film : retournez sur Gaea en Blu-ray




Fédérant aussi bien les téléspectateurs masculins que féminins (ce n'est pas un hasard s'il existait deux versions du manga, un shonen et un shojo), la série animée Vision d'Escaflowne marqua fortement les esprits lors de sa diffusion dans les années 90 grâce à son récit ample et complexe, son visuel soigné et une bande-originale tout bonnement mythique de Yoko Kanno. Devenu l'un des plus gros cartons de Sunrise, surtout vis-à-vis de son succès à l'exportation, le studio en produisit une version long-métrage en 2000. Celle-ci reprend donc sur une note plus sombre - mais pas moins prenante et épique - l'aventure de Hitomi, lycéenne japonaise projetée un jour sans raison apparente dans le monde en guerre de Gaea...

Après Akira, Dybex continue ainsi à étoffer son catalogue Blu-ray de classiques avec Escaflowne - le film, aujourd'hui dans les bacs. Et pour faire les choses en grande pompe c'est en deux éditions que nous le retrouverons, une simple et une collector. En attendant la sortie de l'anime en HD ?

L'éditeur nous l'a prouvé avec le film de Otomo, on peut lui faire confiance pour livrer un travail soigné et le transfert en 1080p (format 1.78) devrait rendre honneur aux affrontements entre Guymelefs ainsi qu'aux envolées lyriques sur le dos d'Escaflowne. D'ailleurs, le surpuissant "Black Escaflowne" de Yoko Kanno ne sera pas en reste grâce à une VO et VF en DTS-HD Master Audio 5.1, accompagnées d'une autre piste française en DTS-HD MA 2.0.

En revanche, les suppléments - ou plus exactement leur absence - restent le gros point noir de ces sorties. D'autant plus énervant que les disques des autres pays n'en manquent pas, mais ça doit certainement être le prix à payer pour que nous parviennent ces films en Blu-ray. L'édition simple se contentera donc d'une jaquette réversible gadget tandis que la collector contiendra deux livrets, "Roadbook" (128 pages, noir et blanc) et "Celestial designs" (28 pages, couleurs).

Jeudi 28 Juillet 2011 - 14:45



Nouveau commentaire :

sur cette page