Connectez-vous S'inscrire

Eurovision, Anggun dénonce le "copinage"


Après son passage décevant à l'Eurovision, la chanteuse qui représentait la France en finale du concours à Bakou juge "injuste" son classement à la 22e place, en queue de peloton.



Eurovision, Anggun dénonce le "copinage"
L'Eurovision ne réussit décidément pas à la France. Voilà 35 ans que le titre lui échappe. Avec des classements qui ressemblent parfois à des gifles... Après les échecs de Patricia Kaas en 2009 et d'Amaury Vassili l'année dernière, la chanteuse d'origine indonésienne Anggun avait la lourde tâche de porter les couleurs tricolores en Azerbaïdjan, où se déroulait ce week-end la finale du concours. Avec une 22e place, elle n'a pas vraiment convaincu le jury. Ce dont elle s'indigne ce lundi dans les colonnes du Parisien.

"Je suis plus que déçue ! Je ne comprends pas. Je trouve cela injuste pour mon équipe, pour France Télévisions et pour la France", dénonce, furieuse, la chanteuse. "Nous ne méritions pas de finir à cette place, la quatrième en partant du bas", fulmine-t-elle. "C'est inacceptable".

"La France ne fait pas le poids"

Sans contester la victoire de la Suède, avec la chanteuse Loreen, Anggun estime que "certains concurrents n'ont pas mérité d'être devant nous, ni musicalement ni pour leur prestation scénique". D'où cette pique destinée aux jurés : "Le copinage, la politesse entre pays qui se sont tapé dessus et qui s'aiment aujourd'hui à la folie, existent". Face à ce "copinage" qu'elle dénonce, "la France ne fait pas le poids", estime la chanteuse. "Etre à ce point déconsidéré pose question", ajoute-t-elle, rappelant que l'Italie a "boudé" le concours pendant cinq ans.

Quelques heures plus tôt, interrogée sur RTL à propos de ce revers cuisant, la chanteuse avait déjà affiché son incompréhension : "On a fait une très belle prestation. Les garçons ont très bien travaillé. Les choristes aussi. Moi aussi je pense. On n'a absolument rien à nous reprocher. Je ne comprends pas ce vote."

Mais au-delà de la déception de la chanteuse, France 3, qui retransmet la finale de l'Eurovision et participe financièrement au concours, menace de demander des comptes. Selon Le Figaro, le directeur de l'antenne et des programmes de la chaîne, Thierry Langlois, a aussi fait part de sa frustration. "La chanson d'Anggun ne mérite pas ce classement. L'Eurovision, c'est beaucoup de travail. On va discuter avec l'Union européenne de radio-télévision car il y a clairement un débat sur le décompte des points."

Lundi 28 Mai 2012 - 15:44



Nouveau commentaire :

sur cette page