Connectez-vous S'inscrire

Expo de l'été chez Artcurial : Peyo & Les Schtroumpfs


Artcurial organise tout l’été et en parallèle avec la sortie au cinéma du film “Les Schtroumpfs en 3D”
PIERRE CULLIFORD DIT PEYO : “LA VIE ET L'ŒUVRE D'UN CONTEUR MERVEILLEUX” - EXPOSITION À PARIS – HÔTEL MARCEL DASSAULT 7 ROND-POINT DES CHAMPS-ELYSÉES – 75008 PARIS DU 7 JUILLET AU 30 AOÛT 2011 DU LUNDI AU DIMANCHE 11H À 19H



Le 23 octobre 1958, dans les pages du journal Spirou réservées à Johan et Pirlouit, deux tout petits yeux, une mystérieuse petite main bleue puis la mention « Bonne schtroumpf ! » marquent la naissance des Schtroumpfs. Trois ans après leur cinquantième anniversaire, ces héros sont à nouveau sous les feux des projecteurs.

Artcurial, pour la première fois en France et dans le monde, organise une exposition sur Peyo, le créateur des Schtroumpfs. Cette importante rétrospective permettra la découverte de plus de 150 oeuvres originales, de nombreux documents d'archives et objets personnels jamais montrés au public. Si nous connaissons tous les Schtroumpfs, aux 4 coins du globe, peu de gens connaissent le vrai nom de leur créateur, Pierre Culliford dit Peyo. Par un parcours didactique et complet, nous rendrons enfin hommage à cet artiste discret et pudique. Nous découvrirons sa vie merveilleuse et toutes les facettes de son talent et de son oeuvre.

Une vie faite d'histoires et de contes à portée universelle. Des récits et des images qui raisonnent dans le coeur de plus de 3 générations d'enfants et adultes à travers le monde. Au delà de son génie de conteur, Peyo est également un dessinateur méticuleux et perfectionniste ainsi qu’un immense scénariste, mettant toute son énergie dans le récit et dans sa mise en scène. La plupart des gens connaissent Peyo par l'animation, par le dessin animé. Cette connaissance est terriblement réductrice, c’est pour cela que nous souhaitons consacrer un grande part de cette exposition à son oeuvre graphique.

L’oeuvre de Peyo est marquée par les Schtroumpfs, mais ne se limite pas, loin s’en faut, à cette
seule création. Nous présenterons par de nombreuses planches et illustrations originales les 3
autres séries qui ont fait le succès de Peyo au sein du journal Spirou : Johan et Pirlouit, Benoit Brisefer et Poussy. De même, nous présenterons de très rares illustrations pour des calendriers
scouts des années 60, ainsi que des planches de Jacky et Célestin, série publiée dans le quotidien Le Soir. Nous accorderons une attention toute particulière à l'oeuvre préférée de Pierre Culliford,

Johan et Pirlouit. Cette oeuvre se déroule dans un moyen-âge sublimé. Johan et Pirlouit y combattent les injustices de toutes sortes. Le merveilleux et le fantastique font très vite leur apparition dans cette série, tout d’abord par la rencontre de sorcières, d’enchanteurs, de fantômes ou encore de dragons avant de rencontrer leurs meilleurs alliés : Les Schtroumpfs.

Le 23 octobre 1958, c’est comme personnages secondaires d’une de leurs aventures, « La flûte à six trous », qu’ils font leur entrée, par la petite porte. Les lecteurs du journal Spirou plébiscitèrent très rapidement ces nouveaux personnages qui vont très vite vivre leurs propres aventures.

Les publicitaires vont petit à petit s'emparer de ces personnages qui deviennent dès lors populaires tant en France qu'en Belgique. Les Schtroumpfs ne cesseront pas d’évoluer, tant du point de vue du graphisme que du point de vue de leur personnalité. Chaque Schtroumpf deviendra vite reconnaissable par un attribut, une profession ou un trait de caractère. Les Schtroumpfs sont universels, tout d’abord par leur couleur bleue, ensuite par les valeurs que véhicule leur communauté. Ces valeurs se fondent sur des principes aussi importants que l’entraide, l’écologie, le travail, la confiance mutuelle, le respect, le partage, la paix, la foi dans le futur...

Peyo, face au succès croissant des Schtroumpfs, recevra de nombreuses commandes publicitaires. Il sera le premier artiste à comprendre l’importance du marketing et du merchandising pour la popularisation de son oeuvre. Loin de se limiter au support papier, comprenant l’évolution de la société, Peyo voudra aller encore plus loin en adaptant les histoires des Schtroumpfs à la télévision puis au cinéma.

C'est chose faite pour le petit écran dans les années 60. Il faudra attendre l’année 1974 pour voir l’adaptation cinématographique de l’album « la flûte à six schtroumpfs ». La reconnaissance mondiale a lieu dans les années 80 avec la série télévisée « The Smurfs » réalisée par les Studios Hanna-Barbera. 272 dessins animés verront ainsi le jour, obtenant des records d’audience dans tous les pays du monde où ils sont diffusés. Cette série obtiendra notamment aux Etats-Unis sur NBC jusque 42 % de l’audience du samedi matin (plus de 6 millions de postes de télévision branchés avec des pointes à 8 millions), devenant le plus gros succès de la chaine depuis 20 ans.

Le succès croissant de Peyo l’obligera à s'entourer d'un studio pour l'aider mais il ne perdra jamais la main sur son plus grand plaisir, raconter des histoires.

Vendredi 6 Mai 2011 - 16:37



Nouveau commentaire :

sur cette page