Connectez-vous S'inscrire

Exposition "Attrition" de Thomas Devaux


Exposition "Attrition" de Thomas Devaux à la Galerie Gabriel & Gabriel du 22 septembre au 20 novembre 2011. La galerie publie à l'occasion de cette exposition une monographie de l'oeuvre de Thomas Devaux.



Son expérience dans la mode est au cœur de cette première exposition de photographies ; il y prélève le matériau de base que sont les modèles, les vêtements et les matières, qu’il réutilise par fragment pour les réintroduire dans un monde qu’il a complétement recréé et réinventé.

Il travaille avec des textures et joue sur la construction et l’effacement de ces corps d’égéries. Ce travail découle en fait de son précédent, où il faisait de grands collages à base d’héliographies extraites d’anciens livres d’art qu’il chinait dans les vieilles libraires parisiennes. Il y construit son style entre sacré et profane, entre corps et fragments. Thomas ne se sert de la mode que comme d’un prétexte à la question de l’humain. Sa recherche ne porte pas tant sur la femme ; elle le touche, mais ce n’est pas une prédominance.

Quand Thomas pose de la matière sur ses égéries, il la prélève au Père- Lachaise : l’érosion, le métal et les pierres des tombes deviennent des filtres avec lesquels il joue. Il ne se sent pas peintre, pourtant il pense qu’à certains moments il se rapproche de la peinture ; Il sait “posséder” les “plus belles femmes du monde” et est conscient de détruire leur beauté de magazine.

Les déchirer.

La déchirure est la base de son travail.

Jeudi 23 Juin 2011 - 23:43



Nouveau commentaire :

sur cette page