Connectez-vous S'inscrire

Exposition Rolling Stone


Sortie de morceaux inédits, documentaire à Cannes, expos photo, livre: l'actualité des Stones est chargée. Ce disque culte est l'objet d'une réédition événement accompagnée de 10 inédits, dont un single a déjà eté publié mi-avril, et de la sortie d'un documentaire autour de l'enregistrement.



Exposition Rolling Stone
La majorité de cette déferlante stonienne tourne autour de l'album "Exile on Main Street" (1972), considéré comme l'un des meilleurs albums rock de tous les temps. Ce disque culte est l'objet d'une réédition événement accompagnée de 10 inédits, dont un single a déjà eté publié mi-avril, et de la sortie d'un documentaire autour de l'enregistrement.

Un disque culte
Mick Jagger et Keith Richards à la Villa Nellcote en 1971 (c) AFP"Exile on Main Street", enregistré en partie dans le sud de la France, est un double album considéré comme un des meilleurs de la discographie des Rolling Stones. Les circonstances sulfureuses et chaotiques de l'enregistrement ont largement contribué à son statut de disque mythique.

C'est enfermés dans la villa Nellcote de Villefranche-sur-mer louée à prix d'or par Keith Richards, que les Rolling Stones enregistrent ce summum de créativité alors que les liens commencent pourtant à se distendre entre Mick, qui vient d'épouser Bianca Jagger, et Keith.

Conçu dans un climat de bohême communautaire où les fêtes bien arrosées et bien poudrées - Keith consomme alors beaucoup d'héroïne - se succèdent sans temps mort, ce disque est un fouillis spontané d'où émergent une irrésistible grâce et une euphorie communicative.

Il est aussi fortement imprégné de toutes les lignes de fracture socio-politiques et artistiques qui agitent la société d'alors en cette période troublée.

La réédition offre 10 inédits
L'album ressort le 17 mai en version remasterisée, accompagné de 10 morceaux inédits datant de l'époque et redécouverts lors des préparatifs de réédition.

Un premier single, "Plundered my soul", est sorti en Grande-Bretagne le 16 avril à l'occasion de la journée de soutien aux disquaires.

Parmi les autres chansons exhumées attendues, "Dancing in the Light", "Following the River" et "Pass The Wine", ainsi que des versions alternatives de "Soul Survivor" et "Loving Cup" sont également au menu.

Un documentaire à Cannes en présence du groupe
Compagnon de route de cette réédition évènement, un film documentant le making off de l'album "Exile on Main Street" est présenté au festival de Cannes qui débute le 12 mai.

Plus excitant: les Rolling Stones ont confirmé à cette occasion leur présence à Cannes au complet. Tout le monde rêve désormais d'une montée des marches rock'n'oll de Mick jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ron Wood, c'est à dire d'un petit concert improvisé devant le Palais des festivals. On y croit: les Stones se doivent de relever le challenge de U2 en 2007.

Une exposition photos à Paris
Maurice Renoma, couturier qui a habillé depuis les sixties les Rolling Stones mais aussi Gainsbourg et Bob Dylan, propose depuis le 15 avril à Paris une exposition de photos qui tombe à pic.

Mick Jagger à hôtel George V à Paris (février 1971) © Tony Frank"The Story of" regroupe les clichés, souvent inédits, de 10 maîtres de la photographie, dont Michael Cooper, qui fut longtemps le photographe attitré des Stones, mais aussi Tony Frank, compagnon de route de "Salut les Copains", de même que Claude Gassian et Jean-Pierre Leloir.

Des sixties aux années 2000, du noir et blanc à la couleur, de la scène aux coulisses, ils racontent 40 ans de Rolling Stones à travers leur propre regard, parfois décalé, toujours juste.

Exposition "The Story Of" jusqu'au 17 juillet 2010
Chez Renoma, du lundi au samedi de 10h à 19h
129 bis rue de la Pompe, Paris 16e


Une autre expo photos à Londres
Ceux qui traversont le channel cet été pourront aller voir une autre collection de photos autour des Rolling Stones, qui s'annonce exceptionnelle.

Présentée à partir du 13 mai à la Scream Gallery dans le quartier de Mayfair, "The Rolling Stones: Against the wall" regroupe des photos rares et inédites de trois grands photographes, David Montgomery, Bob Gruen et Roberto Rabanne.

Ces photos, en particulier celles de Montgomery, montrent les Stones dans l'intimité en 1971, à l'époque de "Sticky Fingers", l'album précédent "Exile on Main Street".

Exposition "Against the Wall" du 13 mai au 3 juillet 2010
A la Scream Gallery, 34 Bruton Street, Londres
Du lundi au vendredi de 10h à 18h et le samedi de 11h à 17h


Nouveaux enregistrements et concerts intimes ?
Mick Jagger et Keith Richards sur scène en 2005 (c) AFP/Timothy ClaryComme si cela ne suffisait pas, les rumeurs d'une entrée en studio cette année des Rolling Stones se font de plus en plus insistantes. "Je ne serais pas étonné que nous enregistrions quelques trucs plus tard cette année", a lâché Keith Richards début mars au magazine Rolling Stone. "Il n'y a pas de projet déterminé mais je ne vois aucun d'entre nous arrêter", a-t-il ajouté.

Concernant la scène, le guitariste a laissé entendre que la formule pourrait changer lors de la prochaine tournée. "Nous chercherons peut-être une nouvelle façon pour les Stones de repartir sur la route" qui ne passera pas par les stades. De l'intime ? Des petites salles ? On applaudit déjà.

En attendant, on se frotte les mains d'impatience en attendant la future autobiographie de "Mister Rock'n roll" annoncée pour octobre et crânement baptisée "Life". Que ceux qui n'ont jamais rêvé d'entrer dans le crâne de l'auteur des plus inusables riffs du rock'n'roll nous jettent la première pierre...

Jeudi 29 Avril 2010 - 13:06



Nouveau commentaire :

sur cette page