Connectez-vous S'inscrire

Expositions de photographies à l'Institut des Cultures d'Islam


L'Institut des Cultures d'Islam présente, du 21 février jusqu'au 4 avril 2009, deux expositions de photographies dans le cadre du festival au féminin : Histoires de femmes de Fatima Mazmouz et Femmes du monde de Titouan Lamazou.



Deux expositions de photographies sont présentées jusqu’au 4 avril à l’ICI, dans le cadre du festival au féminin, en collaboration avec la Compagnie Graines De Soleil. Histoires de femmes, 40 photographies de Fatima Mazmouz Via le détournement, Fatima Mazmouz utilise la photographie comme moyen d’investigation sur la complexité de son identité de femme artiste d’origine marocaine.

Analyse sociale et univers fantasmagorique se côtoient pour démystifier une représentation archaïque de la femme. Née en 1974 à Casablanca au Maroc, Fatima Mazmouz vit et travaille en région parisienne, où elle pratique la photographie et la vidéo. Elle a notamment exposé au Salon de la photographie de l’Association marocaine d‘art photographique à Rabat, aux Rencontres Africaines de la Photographie de Bamako, ou encore aux Rencontres photographiques d’Arles en 2006.

L’exposition présente également des poupées en papier mâché ou tissus de l’artistefranco-gabonaise Cornelia Biffot. Travail de la matière et recherches vestimentaires : il s’agit là d’objets de collection.

Cornelia Biffot est à la fois sculpteur, styliste et peintre. Femmes du monde, photographies en grand format de Titouan Lamazou

En partenariat avec l’association Lysistrata, parrainée par Titouan Lamazou, et dont le but est de défendre les femmes dans le monde et d’améliorer leur condition. Durant six années, Titouan Lamazou a sillonné les cinq continents pour réaliser des portraits de femmes. Des femmes singulières, considérées en tant qu’êtres autonomes, en dehors de leur appartenance technique, religieuse ou nationale.

“De la ministre à la paysanne, la destinée des femmes est aujourd’hui beaucoup plus représentative de l’évolution de nos sociétés que celle des hommes qui les dirigent depuis la nuit des temps. J’ai visité quinze zones du monde parmi les cinq continents, pour témoigner à la fois de l’uniformité des préoccupations communes à l’humanité et de l’infinie et merveilleuse diversité dans laquelle celle-ci les exprime… au féminin" , Titouan Lamazou.

Entrée libre

Jeudi 5 Février 2009 - 00:01



Nouveau commentaire :

sur cette page