Connectez-vous S'inscrire

Facebook est devenu une cause de divorce au Royaume Uni




Selon Divorce Online, Facebook serait mis en cause dans 1/3 des divorces au Royaume Uni. « les raisons les plus communes pour lesquelles Facebook a été cité sont, une fois encore, liées au comportement de l’un des conjoints avec le sexe opposé, mais aussi aux situations où les conjoints font des commentaires désagréables au sujet de leur ex une fois séparés et utilisent leur mur comme une arme dans leur procédure de divorce. »

En 2009, Facebook était cité dans une affaire sur cinq. « Si quelqu’un désire avoir une aventure extraconjugale ou flirter avec quelqu’un, il le fera sur Facebook, c’est l’option la plus facile », explique Mark Keenan de Divorce-Online. Beaucoup s’inquiètent du destin de leurs données privées après leur mise en ligne. On sait désormais que nos commentaires, messages, photos et « like » peuvent constituer des preuves d’infidélité face à la justice.

Mercredi 4 Janvier 2012 - 13:35



Nouveau commentaire :

sur cette page