Connectez-vous S'inscrire

Festival Hugo Egaux




Festival Hugo Egaux
Le Festival Victor Hugo et Egaux 2010 / Victor Hugo et Shakespeare vous propose, à partir du 1er février prochain, de nombreuses manifestations culturelles (spectacles vivants, expositions, projections de films et d’archives, salon du livre, débats, colloque, conférences, voyages, etc.). Venez tous à ce premier rendez-vous du lundi 1er février : une visite guidée de l’exposition de la Maison de Victor Hugo (place des Vosges) vous sera proposée (Portrait d’une collection, une collection de portraits), puis vous pourrez y entendre, grâce à l’Ina, partenaire du festival, de larges extraits du Ruy Blas monté par le TNP, avec Gérard Philipe dans le rôle titre, et un débat avec son metteur en scène, Jean Vilar. Le soir, au Centre Censier de l’Université Sorbonne Nouvelle (également partenaire du festival), vous pourrez voir un Portrait-Souvenir de Hugo (archive Ina), suivi d’un débat entre des spécialistes et les spectateurs. Le programme du festival vous sera distribué gratuitement dans sa version imprimée lors de cette première journée.

Vous découvrirez, au cours de ce festival, quelques-unes des plus belles pièces de l'intégrale Shakespeare filmée par le BBC, Hugo, magistralement incarné par Jean-Paul Zennacker, débattant avec Sarah Bernhardt ou Mounet-Sully de la manière d’interpréter ses drames (Répétitions mouvementées, auditorium du Musée d’Orsay), Shakespeare à travers l’œil de Kurosawa ou de Kaurismaki (cinéma La Lucarne de Créteil). Et, si le cœur vous en dit, vous partirez pour un week-end à Villequier découvrir le Musée Victor Hugo et rencontrer les auteurs du 3e Salon du livre consacré au poète, ou vous vous évaderez jusqu’aux Iles anglo-normandes – en passant par la Normandie et la Manche – pour huit jours riches en découvertes sur les pas de Victor Hugo. Une création vous sera également proposée : une comédie musicale d’après La Forêt mouillée, mise en musique par le compositeur argentin Fernando Albinarrate.

Mercredi 13 Janvier 2010 - 22:08



Nouveau commentaire :

sur cette page