Connectez-vous S'inscrire

Filippetti : "la scripted-reality n'a pas sa place sur le service public"




Filippetti : "la scripted-reality n'a pas sa place sur le service public"
“La scripted-reality n’a pas sa place sur le service public”. C’est ce qu’a déclaré Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, au micro de France Inter ce matin.

Mettant en cause la mauvaise qualité de ce type de programme – pourtant diffusé sur France 2 (“Le jour où tout a basculé”) et France 3 (“Si près de chez vous”) – elle a ajouté que sa priorité était de définir une télévision de service public qui soit la meilleure pour les Français. “On est dans une offre audiovisuelle avec une multiplication des chaînes. Les gens ne peuvent plus se répérer (…) La scripted reality n’est pas un type d’émissions de qualité qui correspond aux objectifs du service public”, a-t-elle également souligné.

La scripted-reality est un programme aux bas coûts de production qui propose des histoires tirées de faits réels, présentées sous forme de fiction, et jouées par des acteurs amateurs. Le précurseur du genre en France est “Le jour où tout a basculé”, programme produit par Julien Courbet pour France 2 qui propose des reconstitutions approximatives de faits réels. Depuis, le programme inonde les chaînes françaises parmi lesquelles France 3, TF1 (“Mon histoire vraie”), M6 (“Face au doute”) ou encore NRJ12 (“Hollywood Girls”).

Tant et si bien que les professionnels du secteur de la fiction (producteurs notamment) s’en inquiètent et dénoncent le fait que certaines chaînes présentent ce type de programme comme une fiction, afin de remplir leurs quotas de productions originales auprès du CSA. Sans compter que ce tout nouveau format bon marché pourrait entraîner une baisse de la production d’œuvres patrimoniales (fiction, documentaire, dessins animés…), selon eux. 

La scripted-reality, ne bénéficie pas (encore) du financement du CNC, et le CSA devrait organiser une série de réunions  sur le sujet au cours du mois de novembre.

Lundi 29 Octobre 2012 - 16:45



Nouveau commentaire :

sur cette page