Connectez-vous S'inscrire

Film de la semaine : Mariages !

Sortie le 21 avril 2004


Pour donner son point de vue sur le mariage, Valérie Guignabodet a recours à une comparaison d'ordre religieux : "Le mariage est un peu à l'amour ce que la messe est à la foi : dans le fond les raisons d'y aller sont profondes et sublimes. Dans les faits, ce n'est pas aussi clair que ça..." La réalisatrice a elle-même été "pratiquante" : "J'ai vécu dix-sept ans avec le père de ma fille, auquel le film est dédié, et nous nous sommes mariés à mi-parcours."



Mariages !
Film français (2003). Comédie. Durée : 1h 40mn.

Avec Jean Dujardin, Mathilde Seigner, Antoine Duléry, Miou-Miou, Lio
Réalisé par Valérie Guignabodet

Les acteurs à la noce
La réalisatrice donne des précisions concernant la brillante distribution de son film : "J'ai vite pensé à Jean (Dujardin) et Mathilde (Seigner). Je pense que Jean est la grande star masculine de ces prochaines années. Il a lu et m'a répondu en deux heures. Mathilde (...) j'ai mis sept mois à la joindre... mais deux heures après, elle disait oui ! A la fin du casting, on s'est rendu compte que tous ceux qui faisaient le film avaient répondu en moins de 24 heures (...) Ils se sont tous investis de façon merveilleuse : Miou-Miou, par exemple, est venue spontanément chez Celestina Agostino aux essayages de la robe de la mariée et a tellement pris les choses en main que tout le monde a cru qu'elle mariait vraiment sa fille."

Une seconde de lucidité...
Valérie Guignabodet revient sur les circonstances dans lesquelles elle a eu l'idée de Mariages ! : "Bizarrement, il est né à une seconde très précise, alors que j'assistais à un mariage à un moment de ma vie où je n'y croyais plus, une seconde de profonde lucidité et de tristesse effroyable, car il n'y a rien de plus triste que de voir des gens prier et de ne plus avoir la foi, rien de plus triste que de voir des gens qu'on aime se promettre un amour éternel et d'être convaincu qu'ils finiront comme tous les autres... De là sont nés les personnages de Valentine et Alex dont les doutes contaminent les couples autour d'eux, révèlent les tensions et les hypocrisies."

Le cinéma côté Dujardin
Jean Dujardin, la vedette de Mariages !, le deuxième long-métrage de Valérie Guignabodet, est également à l'affiche du Convoyeur, qui sort aussi en avril 2004, et dans lequel il a pour partenaire Albert Dupontel, qui était le héros du précedent film réalisé par Guignabodet, Monique. Dans Mariages !, Dujardin retrouve son complice de Toutes les filles sont folles, Antoine Duléry.

Elles et Lio
Avec Mariages !, l'actrice Lio tourne de nouveau sous la direction d'une femme. Les réalisatrices sont en effet nombreuses à avoir fait appel à cette comédienne au fort tempérament : Chantal Akerman (Golden Eighties), Catherine Breillat (Sale comme un ange), Jeanne Labrune (Sans un cri), Diane Kurys (Après l'amour), Marion Vernoux (Personne ne m'aime), ou encore Delphine Gleize (Carnages).

Le mariage, vu par la cinéaste
Pour donner son point de vue sur le mariage, Valérie Guignabodet a recours à une comparaison d'ordre religieux : "Le mariage est un peu à l'amour ce que la messe est à la foi : dans le fond les raisons d'y aller sont profondes et sublimes. Dans les faits, ce n'est pas aussi clair que ça..." La réalisatrice a elle-même été "pratiquante" : "J'ai vécu dix-sept ans avec le père de ma fille, auquel le film est dédié, et nous nous sommes mariés à mi-parcours."

Retrouvailles
C'est la deuxième fois que Miou-Miou tourne aux côtés de Mathilde Seigner après Nettoyage à sec d'Anne Fontaine, dans lequel le duo ambigu que Seigner forme avec Stanislas Merhar trouble le couple Miou-Miou-Charles Berling

Casse-tête
Un grand nombre de personnages évoluent dans Mariages !, ce qui a demandé beaucoup de travail durant le tournage. Valérie Guignabodet se souvient : Je ne sais (...) toujours pas comment on a réussi à tourner tout ça en sept semaines ! Dans la moitié des scènes, j'avais douze comédiens principaux, vingt secondaires, quatre-vingt figurants à caser dans le décor et dans le cadre, à faire vivre au son. Il fallait chorégraphier les actions principales au premier plan, des actions secondaires aux deuxième, troisième, quatrième plans... Il fallait être suffisament dirigiste pour mener le gros bateau et à la fois suffisamment souple pour laisser rentrer la vie dans le film."

Le mariage de la variété et du cinéma
La musique de Mariages ! est signée Fabrice Aboulker. S'il a peu écrit pour le cinéma, Aboulker est connu pour avoir composé plusieurs tubes de la variété française des années 80 et 90, en particulier les succès de Marc Lavoine, d'Elle a les yeux revolver à Qu'est-ce que t'es belle.

Mercredi 21 Avril 2004 - 00:00



Nouveau commentaire :

sur cette page