Connectez-vous S'inscrire

Film de la semaine : Tout pour l'oseille


Le couple Charlie-Prune c'est la galère ! Rien ne va plus, c'est la panne, y compris sur l'oreiller ! Les petits boulots, les plans minables, les agressions ratées, bref tous les coups tordus que Charlie invente, ça ne fonctionne plus...



Film français (2003). Comédie. Durée : 1h 34mn. Avec Bruno Putzulu, Sylvie Testud, Laurent Lucas, Patrick Braoudé, Alexia Portal. Réalisé par Bertrand van Effenterre

Pour Tout sur l'oseille, Bertrand van Effenterre a travaillé avec un ami de longue date : Jacques Fansten, qu'il avait rencontré à l'IDHEC. Celui-ci coproduit la comédie de van Effenterre . Le réalisateur a également retrouvé le décorateur Frédéric Duru, qui a collaboré à presque toutes ses réalisations .

C'est la première fois que Bertrand van Effenterre s'aventure dans le domaine de la comédie. Ce dernier explique son envie de réaliser un film au ton plus léger qui se distinguerait de ses précédents longs métrages : "Dans la plupart de mes films, il y a déjà des passages de comédie, par exemple dans Erica minor, l'intermède des deux balayeurs noirs, ou celui des vignerons genevois. Dans Mais ou et donc Ornicar, le personnage de Géraldine Chaplin était pour moi un personnage de pure comédie, une sorte d'héroïne à la Claire Bretecher. Mais à l'époque, il n'avait pas été du tout reçu comme ça. J'avais compris alors que, dans la comédie, il faut toujours donner un signe, que cela soit au niveau du jeu ou au niveau du rythme. Du coup, je m'étais promis d'en réaliser une un jour pour aller au bout de cette idée."

L'HISTOIRE DU FILM

Le couple Charlie-Prune c'est la galère ! Rien ne va plus, c'est la panne, y compris sur l'oreiller ! Les petits boulots, les plans minables, les agressions ratées, bref tous les coups tordus que Charlie invente, ça ne fonctionne plus... Malgré ou plutôt à cause de l'aide que veut absolument apporter son frère Paulo qui casse tout ce qu'il touche avec son Q.I. imprévisible.

Un soir, dans les bureaux où elle travaille comme "technicienne de surface", Prune observe, sans être vue, ses patrons en train de manipuler une grosse somme d'argent. L'argent, ça peut changer de mains ! Il suffit de mettre au point un casse avec le concours de Frédéric, un ami de toujours, artiste-peintre maudit et séducteur accompli. Complètement à sec, lui est partant pour l'aventure. Mais avec un quatuor pareil, il y a des chances pour que cette combine juteuse se transforme en coup foireux...

Lundi 3 Mai 2004 - 00:00



Nouveau commentaire :

sur cette page