Connectez-vous S'inscrire

Fin des subventions publiques en faveur de l’industrie automobile, Quelles conséquences pour les entreprises ? Quelles solutions pour les salariés pour rouler moins cher ?


Paris, le 14 Janvier 2011 - On le sait, depuis le 1er janvier, c’est la fin de la prime à la casse. Cette aide de l’Etat pour soutenir l’industrie automobile a non seulement aidé la filière mais elle a également permis aux particuliers de renouveler leur véhicule personnel pour un véhicule plus récent donc plus performant et moins polluant.
Mais ce qu’on omet de rappeler, c’est que la fin de la prime à la casse s’est accompagnée d’autres mesures qui touchent également les parcs véhicules professionnels : révision des seuils de bonus/malus, fin de l’aide pour les véhicules roulant au GPL, révision de la Loi N1 … Or les parcs véhicules professionnels constituent environ 40% des voitures neuves achetées.

Maintenant que les aides ont disparu, quels outils restent à disposition des entreprises pour réduire leurs frais sur les flottes véhicules ? Plus globalement, comment peut-on encore faire des économies sur les déplacements ?



CARBOX propose une solution gagnante-gagnante pour les entreprises et les salariés : « l’autopartage », qui permet à l’entreprise de réduire sa flotte véhicules de 30% et les frais de taxi de 50%. Pour le salarié, la possibilité d’utiliser la voiture d’entreprise les soirs et week-ends et donc de s’économiser l’achat d’un véhicule personnel ! Bien plus rentable et plus durable que toutes les subventions…


Dynamiser la filière automobile autrement et proprement

Les parcs véhicules professionnels constituent environ 40% des achats de véhicules neufs. La filière automobile est donc notablement influencée par les achats de type professionnel ; achats effectués par les « sociétés » (voitures de location, administrations, industrie et commerce – dont en particulier le secteur automobile lui-même) ou par des professionnels indépendants.

Mais avec la fin des subventions publiques pour soutenir la filière automobile, les entreprises, comme les collectivités et les particuliers vont devoir trouver de nouvelles astuces pour faire des économies sur leurs flottes de véhicules. En effet, si les aides ont disparu, la crise et la réduction du pouvoir d'achat eux perdurent. Le problème reste donc la cherté de la voiture, d’autant plus quand les prix du carburant s’envolent comme ces dernières semaines.

Pour répondre à ces problématiques, CARBOX propose une solution clef en main : l’autopartage ; qui permet à la fois de faire des économies sur l’achat et la gestion des véhicules mais également de bénéficier de véhicules propres « nouvelle génération ». Les véhicules mis à disposition sont soit des véhicules thermiques avec des émissions inférieures à 120g de CO², soit des véhicules électriques grâce au partenariat stratégique avec CITROËN.
Les atouts de l’autopartage pour tous

Pour les entreprises, la flotte automobile est un poste de dépense majeur, avec l’addition de charges récurrentes telles que la location du véhicule, son assurance, l’entretien, le carburant, la gestion. Les coûts s’empilent alors même que la durée moyenne d’utilisation de ces véhicules de société est en moyenne inférieure à 10%.

Du côté des particuliers, le constat est le même. L'argent manque pour s'acheter une voiture, ou simplement assumer tous les frais liés à son entretien. D’après les calculs de l’ADEME, un petit véhicule Diesel coûte plus de 500€ par mois à son propriétaire, soit plus de 6000€ par an !

Pour répondre à cette problématique du coût de la voiture, CARBOX fait d’une pierre deux coups. Le leader de l’autopartage en France met ses voitures dans les entreprises et leur permet de réduire, par l’externalisation et l’intégration de nouvelles technologies, le budget qu’elles consacrent à leur flotte ; les soirs et week-ends, les salariés peuvent à leur tour en bénéficier à moindre coût.

Grâce à un tel dispositif, la ressource véhicule est largement exploitée, en journée pour répondre aux besoins de déplacements professionnels des salariés, et le soir et le week-end pour leurs besoins personnels. Un tel service est un formidable outil de réduction de coût pour l’employeur, et un argument social et RH non négligeable aux yeux de tous les collaborateurs. En bref, une manière de faire des économies en augmentant la qualité du service rendue aux salariés !

Pour les collectivités, enfin, l’autopartage proposé par CARBOX présente aussi quelques avantages :

 Leur permettre d’atteindre les objectifs fixés par la circulaire de François Fillon en juillet 2010 de rationalisation des parcs automobiles et d’achat de nouveaux véhicules conformes aux engagements pris par l’État dans le cadre du plan « véhicules électriques ».

 Innover en matière de développement durable : par les temps qui courent, les collectivités et les services de l’Etat se doivent d’être exemplaires en matière de mobilité et de partage de la voiture.

 Mettre un service d’autopartage à destination du grand public, sans aucun recours aux subventions publiques : CARBOX propose en effet le premier service d’autopartage mixte à destination des collectivités. Les véhicules de service de la Collectivité peuvent désormais être utilisés par les administrés, lorsque les agents de la Collectivité n’en ont aucune utilité (soirs et week-ends).

A propos de CARBOX

Créée en 2007 par Benoit Chatelier et Alexandre Crosby, CARBOX est le pionner de l’autopartage B2B en France. Leader sur ce marché, CARBOX propose une offre de voitures en libre service privative et sur-mesure, à destination des entreprises et des collectivités. Grâce à une solution technologique développée spécifiquement pour les besoins de ce marché, CARBOX peut gérer les véhicules à distance (planning de réservation, accès par badge, opérations d’entretien et de nettoyage), informer le client sur l’état et les utilisations de sa flotte (reporting en ligne, indicateurs qualité…), et ainsi proposer la première offre d’autopartage, électrique et thermique, 100% automatisée et externalisée.
Soutenue par l’ADEME, cette offre originale et simple d’utilisation a déjà séduit de nombreux grands comptes tels que : l’Oréal, Airbus, Sodexo, SILIC, le CEA, la Société Générale …
La valeur ajoutée du service est triple : une meilleure gestion de la mobilité des collaborateurs en entreprise, à moindre coût et à forte valeur ajoutée environnementale.
Effectifs : 10 personnes
Chiffre d’affaires 2008 : 70 000 euros
Chiffre d’affaires 2009 : 220 000 euros
Chiffre d’affaires 2010 : 1 million d’euros
Parc de véhicules à ce jour : 150 voitures (Citroën C-Zéro, DS3, Citroën C3, Fiat 500, Class A, Smart, Toyota Prius)


Vendredi 14 Janvier 2011 - 06:19



Nouveau commentaire :

sur cette page