Connectez-vous S'inscrire

Florence Foresti - Mother Fucker




Florence Foresti - Mother Fucker
Après le succès phénoménal de son spectacle “Florence Foresti fait des sketches”, l’humoriste chouchou des Français est revenue en force sur les planches à l’automne 2009 avec ce show d’une heure trente, inspiré de son expérience de la maternité et de son quotidien de jeune maman (sa petite fille, Toni, est née en juillet 2007).

Même si les thèmes ne sont pas nouveaux, elle parvient à leur insuffler une fraîcheur singulière grâce à sa gouaille inimitable. Tout ce qui éprouve les nerfs des jeunes mamans est passé en revue, de l’après-midi au parc d’un ennui sidéral (“cimetière de ta jeunesse”), au pliage de la poussette (“engin forcément conçu par des hommes qui n’aiment pas les femmes”), jusqu’aux inconvénients des jouets en bois, en passant par la nounou gothique qui chante “Cerf, cerf, ouvre-moi les veines”, sans oublier cette fichue publicité Carglass.

Elle explore ensuite les petits malheurs des trentenaires. Les premières rides, les lendemains difficiles (“A 20 ans, t’es fraîche comme la rosée du matin, à 36, t’es fraîche comme la bouteille de rosé de la veille”), et les relations hommes-femmes génèrent des sketches tout bonnement désopilants, dont l’apothéose reste le débriefing décapant sur l’accouchement. Pour la vidéo, le spectacle s’offre un préambule : l’arrivée épique de l’humoriste au spectacle, à bord d’un taxi piloté à force d’injures par Omar Sy. Autant dire que “Mother Fucker” est un must, que toutes les filles, mamans ou pas, se devraient d’avoir sous la main dans les moments de déprime.

Vendredi 10 Décembre 2010 - 00:47



Nouveau commentaire :

sur cette page