Connectez-vous S'inscrire

Franchise Expo Paris Du 20 au 23 mars 2011


LA FRANCHISE, UN MODELE GAGNANT EN FRANCE : L’EXEMPLE DU GROUPE TROC.COM. 137 millions d’Euros de chiffres d’affaire, plus de 150 enseignes dans 6 pays européens.



A l’occasion du salon, chaque année, depuis plus de 30 ans, se réunissent près de 450 marques françaises et internationales autour du thème de la franchise. Un modèle économique où l’Hexagone se positionne au tout premier rang en Europe.

La franchise ne connait pas la crise, et ce n’est pas le réseau TROC.COM qui contredira cette maxime. Réseau leader du dépôt-vente en Europe, TROC.COM vient de racheter son principal concurrent La Trocante, et s’apprête à ouvrir de nouveaux magasins, en France et à l’étranger.

La franchise, le meilleur moyen d’entreprendre sans risque
Selon les statistiques de la FFF (Fédération Française de la Franchise), on compte en France près de 1500 réseaux (3 fois plus qu’en 1991) et environ 56 000 franchisés pour environ 48 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Apparue dans les années 80, et définie par la FFF comme "la réitération d'une réussite", la franchise est un modèle qui continue à faire de nombreux émules et qui poursuit son expansion (+ 8, 2 de progression des points de vente en franchise en un an)1.

En une trentaine d’années, le modèle a atteint une maturité qui le rend plus attractif que jamais, pour qui souhaite se lancer dans l’entreprenariat à moindre risque. Fondée sur la duplication d’un concept à succès et sur la transmission d’un véritable savoir-faire, l’aventure de la franchise, en mettant en présence un franchiseur et une ou plusieurs franchisés, affiche un objectif clair : le profit réciproque de deux entreprises.

Troc.com : l’important, c’est le réseau
Cependant, tous les réseaux ne se valent pas : 70% des jeunes réseaux disparaissent ainsi dans les trois ans. Il est donc crucial, pour un entrepreneur, d’apporter une attention particulière au choix de ses franchisés.

Le réseau Troc.com, c’est ainsi 152 enseignes dans six pays européens. Avec un taux record de 99% de contrats reconduits, Troc.com a établi un réseau pérenne, qui a encore identifié plus de 200 points de vente sur lesquels il pourrait se développer !

Pour Jean-Pierre Boudier, un bon franchiseur, c’est avant tout « quelqu’un qui veut permettre à autrui de réussir aussi bien que lui ». Et le fondateur, encore à la tête du réseau à 73 ans, connait bien la plupart de ses franchisés : il a accompagné personnellement leurs premiers pas. Empreint de cette philosophie, Troc.com a développé un réseau qui prend d’abord en compte les intérêts de ses affiliés. En réponse à la crise économique, le siège de Troc.com a, par exemple, réduit de moitié ses effectifs, et a doublé ceux dédiés à l’animation du réseau.

L’originalité de troc.com réside précisément dans la participation de toutes les composantes du réseau : congrès annuel des franchisés, réunions régionales récurrentes, commissions de franchisés : marketing, publicité, informatique et formation, appui juridique, et, en 2002, création de l’Ordre des Hérissons, conseil des sages, qui se réunit quatre fois par an pour évoquer tout ce qui concerne l’enseigne. Tout est mis en œuvre pour que le réseau soit fort et développe de belles réussites individuelles.

Pas étonnant que sur les 70 ou 80 franchisés pionniers, une soixantaine d’entre eux soit encore là !
Troc.com : témoignages de 2 franchisés heureux

Pour Jean-Pierre Boudier, qui, en plus de vingt ans, a interviewé des centaines de candidats, le choix des franchisés se fonde principalement sur la personnalité de ceux-ci, et leur soif de réussite. Sans cet enthousiasme qui porte, point de salut. Parce que, si le réseau apporte beaucoup, gérer un magasin troc.cm suppose une palette de qualités très variées, et beaucoup de cœur à l’ouvrage. Stéphane Elou, franchisé d’un magasin à Rennes, en sait quelque chose : « Il faut être réactif, imaginatif, capable de faire évoluer le concept en fonction de sa clientèle,… mais aussi être en bonne santé, car tout cela demande beaucoup du travail ».

L’adaptation du modèle troc.com, Cathy Laurent, double franchisée de l’enseigne (un magasin à Maubeuge et un à Valenciennes), fidèle depuis près de 20 ans, la pratique tous les jours : « En complétant notre offre par une nouvelle famille de produits (sacs de luxe, accessoires de mode, bijoux fantaisie....), nous avons trouvé une nouvelle niche qui constitue une source de revenus complémentaire des meubles ».

A l’instar de Stéphane Elou, elle exerce son métier comme une passion, parce qu’il est « varié, plein de surprises et permet de découvrir des choses extraordinaires ». Stéphane ELOU en aime par-dessus tout le côté chasseur, qui le rend toujours à l’affût de l’objet particulier. Pour cet ancien Directeur commercial dans une maison d’édition, la reconversion dans le dépôt-vente lui a permis de passer d’un hobby à un métier.

Le choix du réseau Troc.com s’est fait naturellement, en raison de la notoriété de l’image de troc.com (selon une étude de troc.com, l’enseigne fait 21% de connaissance spontanée). Le choix d’y rester se fonde, lui, sur les nombreux services proposés par le franchiseur et sur la rentabilité de l’affaire.

Jeudi 17 Mars 2011 - 16:39



Nouveau commentaire :

sur cette page