Connectez-vous S'inscrire

François Raoult - Toujours un peu loin

Sortie le 3 septembre 2012


Premier extrait de l'album "Toujours un peu plus loin" de François Raoult, "Aux Frais Des Quatre Saisons" est une chanson CV faisant le point sur l'homme et sa météo du cœur : "c'est la vie, un jour ou l'autre on partage tous le même mauvais temps". Un hymne à Brest : "ma ville d'enfance, mon code génétique". Au large, on remarquera qu’Élodie Frégé vient y glisser sa voix intime et maritime. Comme l'étrange chant d'une sirène au pays des marins.



Sous ses reflets bruns pétards, François Raoult, 27 ans et Breton d’origine, a les allures d'un petit frère de Robbie Williams ou d'un titi mancunien tendance Oasis (dont l'album "What's The Story Morning Glory" reste son éternel disque de chevet).

Evidemment, on se souvient de La Nouvelle Star, l'émission télévisée où il termine finaliste face à Luce. Puis après un an d’écriture, c’est l’aboutissement de son travail, avec son premier album, réalisé à deux mains par Benjamin Constant et Benjamin Tesquet .

Un travail formé par la jeunesse, écrit entre la capitale et le Finistère, s’entourant pour l'occasion de quelques plumes de la scène actuelle (Bertrand Soulier, Pierre Dominique Burgaud, David Scrima, Jérôme Attal, Benjamin Tesquet).

Sans revendiquer d'influences particulières, François cite évidemment ceux qui l'ont inspiré : Gainsbourg, Bashung, Les Innocents, ou le Suprême NTM.

Et c'est vrai qu'il y a un peu de tout ça dans ce premier album. Treize titres qui couvrent chaque hémisphère au gré des ressacs et des courants. Un disque sur l'héritage du temps d'avant et de ses ricochets dans la caboche d'un futur trentenaire.

Il y chante les continents (l'Afrique récurrente avec "Teranga" ou "D'Addis Abeba"), les paradis artificiels et la folie en corolaire "Mini Bar", "Le Balto Ivre", les amours déçues "Banjo", "Casino" ou les amours alternatives "L'Ombre De Moi-Même", "Le Signalement". Côté musique, on navigue aussi. Ailleurs et dans le temps. Des incursions de cuivres latinos, des guitares britanniques et sixties, des touches électroniques, des violons européens.

Les premières manifestations ne devraient pas tarder avec la sortie du premier single le 6 mars, "Au Frais Des Quatre Saisons", chanson CV, une mise au point sur l'homme et sa météo du cœur. Un hymne à Brest, sa ville d'enfance, où le clip est tourné.

Au large, on remarquera qu'Elodie Frégé vient y glisser sa voix intime et maritime. Comme l'étrange chant d'une sirène au pays des marins.

Jeudi 29 Mars 2012 - 17:53



Nouveau commentaire :

sur cette page