Connectez-vous S'inscrire

Furykane - sortie de l'album Fake le 28 mars




D’une blancheur opaline, les cinq membres de Furykane offrent un spectacle aussi furieux que vitaminé. Faisant appel à nos émotions primaires le combo parisien mélange allégrement le crunk au metal. Furykane transforme son premier essai, avec « FaKe », un album sans faux-semblant, enregistré et mixé par William Bastiani (Enhancer). Dérangé plus que dérangeant, Furykane prône le divertissement en toute simplicité, avec la volonté d’effacer la névrose de notre quotidien. Ces compositions limpides ont pour seuls objectifs, nous faire danser, transpirer, s’émouvoir.

Furykane est pourtant loin d’être un groupe à la musique sans aspérités. Emmené par la sublime Jen, au chant, vêtue de blanc, alors que le groupe évolue dans un univers artistique profondément masculin et teinté de noir, Furykane est surprenant par son image burlesque et singulier par son mélange des genres. Le groupe s’émancipe des lignes tracées par ses influences premières : oubliez la noirceur de Korn, fustigez le bling-bling de Limp Bizkit et cherchez plutôt la fraicheur de Guano Apes, l’esthétisme de Nina Hagen ou l’emblème de Mike Patton. Minimaliste, répétitif et reposant sur des basses puissantes, Furykane est un retour aux sources de la fusion, s’inspirant moins de ses contemporains que des piliers du rock. Ne rajeunissez pas trop vieux, ne vieillissez pas trop jeune. Furykane est source d’éternelle jouvence.

Figurants parmi les finalistes du Prix Paris Jeunes Talents en 2010, révélation du Fallen Fest (2008) ou encore victorieux du tremplin Emergenza (2007), Furykane n’en est pas à son premier coup d’essai. Son premier E.P s’est écoulé à plus de 30.000 exemplaires via Internet, à peine un an après la création du groupe. En 2009, un deuxième E.P, enregistré au Garage Studio, sur les traces des Pixies, Silmarils et NTM, retiendra l’attention de la presse spécialisée et donnera lieu à plus de 60 concerts. Depuis sa création, Furykane a foulé les planches de scènes mythiques : L'Elysée Montmartre à deux reprises, le Trabendo, la Boule Noire, la Scène Bastille, le Festival de Chateldon ou l'Open Air Festival de Rothenburg en Allemagne.

Prochains concerts :

- 31/03 : Backstage O'Sullivans - PARIS (75) + Curtiss
- 01/04 : La 3ème Porte Bleue - PARIS (75) - concert acoustique
- 02/04 : ‘Suck My Rock’ - THIONVILLE (77) avec Stentor & Smash Hit Combo
- 30/04 : MJC Boby Lapointe - VILLEBON / YVETTE (91)
- 27/05 : Espace B - PARIS (75)
- 11/06 - Crossover Studio - Eragny sur Oise (95)
- 21/06 : La Clef - ST GERMAIN EN LAYE (78)
- 24/06 : Espace B - PARIS (75)

Mercredi 23 Mars 2011 - 12:47



Nouveau commentaire :

sur cette page