Connectez-vous S'inscrire

Future sex - Love sounds




Depuis "Justified", son premier album solo paru en 2002, on sait que Justin Timberlake, miraculeux rescapé de *NSYNC, vaut mieux que le courant musical auquel on l'assimile. Certes, son domaine est la teen-pop, un genre plus léger que l'air prisé par les ados qui n'ont pas eu la chance de croiser une compilation des Beatles à l'âge où les Barbie et Lego lassent. Mais Timberlake a toujours su s'entourer et ses chansons, à l'écriture desquelles il participe systématiquement, à défaut d'être cruciales, ne sont jamais inconsistantes. Alors que "Justified" lui avait été directement inspiré par Michael Jackson, c'est sous haute influence "princière" que Justin Timberlake a enregistré ce "FutureSex/ LoveSounds" qui reproduit de nombreux tics sonores du sorcier de Minneapolis. Au plan des collaborateurs, il a fait appel à Timbaland (omniprésent sur le disque précédent) et Rick Rubin, producteur émérite réputé pour ne travailler qu'avec des artistes hautement recommandables.
En jolie prime, Timberlake se paye le luxe d'un duo avec la fougueuse Nelly Furtado. Résolument sexy mais modéré comparé aux débauches triviales des rappers de son âge, "FutureSex/ LoveSounds" devrait contenter le cœur de cible auquel il s'adresse et faire rager les aînés, ce qui est toujours bon signe.


Mardi 4 Décembre 2007 - 09:53
sur cette page