Connectez-vous S'inscrire

Gandahar en édition DVD

Un film d’animation de René Laloux en DVD depuis le 17 novembre 2006




René Laloux a réalisé trois longs métrages d’animation aussi superbes qu’atypiques : La Planète Sauvage, qu’ARTE Vidéo avait coédité avec AR GOS Films en 2002, Les Maîtres du Temps et Gandahar.

René Laloux était un véritable auteur. Metteur en scène avant tout, il a systématiquement confié le dessin de ses films à des artistes de talent tels que Roland Topor, Moebius ou Philippe Caza. Mais par-delà sa diversité graphique, son oeuvre fait preuve d’une cohérence remarquable puisque tous ses films font, par le biais allégorique de la science-fiction et du fantastique, l’objet d’une réflexion politique, sociale et philosophique (droit à la différence, perte d’identité, dérapages de la technologie, auto-destruction de la civilisation...).

Au fil des ans, et malgré des budgets minuscules, René Laloux a ainsi donné naissance à une oeuvre intemporelle, militant pour une certaine émancipation du cinéma d’animation.

Gandahar, en est un exemple parfait car au-delà du « conte écologique », Gandahar demeure un film politique, c’est la narration d’une société parfaite qui a commis l’hypocrisie d’oublier son passé… ce qui deviendra une menace concrétisée par les hommes-machines, parabole à peine voilée du fascisme…

1987 | 83 mn | Scénario de René Laloux, dessins originaux de Philippe Caza

D’après un roman de Jean-Pierre Andrevon "Les Hommes-Machines contre Gandahar"

Avec les voix de Pierre-Marie Escourrou (Sylvain), Catherine Chevallier (Airelle), Georges
Wilson (Le Métamorphe), Anny Duperey (Ambisextra), Jean-Pierre Ducos
(Blaminhor)…

Sous le titre Gandahar, René Laloux adapte en film d’animation les aventures de Sylvain Lanvère, sur des dessins somptueux de Philippe Caza. Un monstre qui a peur de la mort va puiser dans la population d’une paisible planète l’énergie nécessaire à sa survie…

Au pays de Gandahar, la vie est paisible, on n’y connait ni les ravages de la civilisation industrielle, ni les dures conditions de vie primitive… la nature, modifiée au cours de milliers d’années, a accouchée d’un monde d’harmonie. Mais voilà que les oiseaux miroirs, les yeux de la reine Ambisextra, font état de villages entiers aux habitants changés en pierre… Sylvain Lanvère, le meilleur chevalierservant, est chargé de résoudre ce mystère…

Jeudi 23 Novembre 2006 - 18:02
sur cette page