Connectez-vous S'inscrire

Girls' Generation, le nouveau phénomène K-Pop


Elles sont mignonnes, leurs clips sont léchés, leurs chorégraphies soignées..., elles, ce sont les "Girls' Generation", le nouveau groupe de "K-Pop", la pop coréenne qui déferle sur le monde et la France. TF1 News vous en dit plus sur ce phénomène musical, à l'occasion du festival "Music Bank in Paris", dont les neuf filles sont à l'affiche, mercredi.



Girls' Generation, le nouveau phénomène K-Pop
"Girls' Generation va vous faire sentir la chaleur!" Telle est l'invite de Taeyeon, Jessica, Sunny, Tiffany, Hyoyeon, Yuri, Sooyoung, Yoona et Seohyun, les chanteuses du groupe coréen Girls' Generation qui, avec leur chanson The Boys, ont bien décidé de s'offrir le marché occidental, après avoir conquis le monde asiatique, notamment leur pays natal et le Japon.

Girls' Géneration, c'est un carton en Corée. Le collectif, dont les membres de 20 à 22 ans se sont fait connaître par le biais d'émissions de télé, est né en 2007. En 2009, il sort le titre Gee qui détient, à ce jour, le record de longévité à la 1ère place du KBS's Music Bank, le top coréen, où il demeure pendant neuf semaines consécutives. Dès sa publication sur internet, la vidéo de Gee récolte plus d'un million de vues en un jour.

Le Japon, puis l'Occident

Fortes de leur succès en Corée, les Girls' Generation ou So Nyeo Shi Dae en coréen (SNSD, pour les fans) s'attaquent au pays du soleil levant, fin 2010, avec les versions nippones de leurs hits Gee et Genie. Bingo, un million de disques sont vendus en un an. Suite logique, le groupe vient de signer avec le label Interscope pour les USA et UMGI pour l'Europe. Pourquoi se priver? Les neuf filles ont, en effet, tout pour plaire aux amateurs de pop music occidentaux, rien n'étant manifestement laissé au hasard, qu'il s'agisse de leurs clips (léchés), de leur chorégraphies (soignées au micro-poil), de leur look (mignon-sexy - trop "cute" le port du short tyrolien en moumoute rose dans le clip de Gee -) ou de leurs titres (entraînants).

La sortie d'un premier album en anglais est prévue pour l'année prochaine. Intitulé The Boys, il est produit par Teddy Riley (producteur de Michael Jackson, Dr Dre, Britney Spears, Jay-Z et autres Neptunes...), de même que Pollow Da Don (The Pussycat Dolls). Le clip du même nom, en anglais, est déjà disponible sur le web, comme ici. Retrouvez également d'autres clips sur la chaîne Universal du site de vidéos Wat, ici.

Korean Pop

Alors, bon, pourquoi vous en parle-t-on, spécialement maintenant, de ce Girls' Generation? Parce que le groupe est à l'affiche, mercredi soir, du festival K-Pop Music Bank in Paris, à Bercy, événement qui, comme son l'indique est centré sur la Korean Pop. La K-Pop, c'est la pop music en provenance de Corée, dont les ados français sont de plus en plus friands.

"La moyenne d'âge des fans de K-Pop est de 15 à 25 ans", explique à TF1 News, Charlotte Naudin, représentante de Korean Connection, l'association de promotion de la culture coréenne, organisatrice du festival. "Ce public se compose de lycéens de 15 à 17 ans", précise-t-elle : "mais aussi de personnes plus âgées qui apprécient cette musique, en provenance de Corée."

Superstars en Asie

Questionnée sur le phénomène K-Pop, Charlotte Naudin observe qu'il s'agit "d'un mouvement qui déferle, connu des fans uniquement par le biais d'internet et des magasins de disques d'import." "En effet, mis à part l'album des Girls' Generation que l'on pourra bientôt trouver en magasin, il n'est pas possible de se procurer les disques des autres groupes coréens à l'affiche du festival, à la Fnac, par exemple", observe-t-elle : "Et pourtant, leurs admirateurs français savent que ce sont des superstars en Asie et aujourd'hui, plus de 400 d'entre eux attendaient les groupes à l'aéroport de Roissy pour leur arrivée à Paris." Soulignant la fidélité de cette base de fans, la jeune femme note que "l'admiration de certains peut parfois friser l'hystérie, des fans pouvant fondre en larmes, à la simple vue de leurs idoles."

Production sophistiquée, rigueur des artistes, groupes déclinés en plusieurs univers pour plaire à leurs différents types fans..., les groupes coréens séduisent donc de plus en plus. "Ils travaillent souvent avec des producteurs et des chorégraphes américains. C'est une musique qui peut plaire à tout le monde", ajoute, enfin, la responsable du festival qui accueillera également 2 PM, Beast, 4 Minute, Shinee, T-Ara, U-Kiss et Sistar. Plus d'infos sur la page Facebook du festival. Cerise sur le gâteau, pour en savoir plus sur la K-Pop, retrouvez l'émission de TF1, 7 à 8, qui consacrait il y a peu, un reportage à ce phénomène. Et surtout, retenez bien tous ces noms, il y a toujours un ado à épater dans son entourage.

Jeudi 9 Février 2012 - 16:01



Nouveau commentaire :

sur cette page