Connectez-vous S'inscrire

« Give a little bit » de Supertramp




Supertramp apparaît à Londres au début des années 70 et de ce fait sera vite rattaché au mouvement du rock progressif qui sévira tout au long de cette décennie. Avec le succès de Crime of the century, en 1974, le groupe mené par deux leaders, Rick Davies et Roger Hodgson, tous deux chanteurs, auteurs, compositeurs et pianistes, va dès lors devenir énorme et servir de cible privilégiée des punks qui, dès 1976, sont bien décidés à se débarrasser d'eux comme de Yes, Genesis ou Pink Floyd, réunis sous la même étiquette de dinosaures du rock.
Roger Hodgson n’est pas content

L'auteur de la plupart des hits de Supertramp n'apprécie pas que Rick Davies et le Supertramp d'aujourd'hui chantent ses chansons à lui sur scène. Il le dit sur son site www.rogerhodgson.com : « Mes chansons viennent de mon moi profond et personnel et elles transportent mes croyances, mes rêves et ma philosophie de la vie. Les autres membres de Supertramp n'ont jamais partagé ces mêmes credos spritituels ou philosophiques. Ce que j'ai écrit ne représente pas les autres membres du groupe. Alors si Rick réclame le crédit de morceaux qu'il n'a jamais écrits, c'est une question d'intégrité... Il est difficile pour moi de voir Supertramp appuyer la promo de sa tournée sur mes chansons. » Et s'il avait rejoint Supertramp sur sa tournée ? « J'ai voulu rejoindre Rick et les autres pour un concert spécial. Mais ils ont décidé de partir en tournée alors que mon tour à moi était déjà réservé. »

Supertramp est pourtant très différent. Si Davies et Hodgson aiment étirer les chansons avec de nombreux breaks et des parties de piano très rythmées qui habitent véritablement leurs disques, les hit-parades retiennent de nombreux tubes. Leur visuel n'est également pas aussi important que celui de leurs petits comparses des années 70. En fait, Supertramp est une exception à toutes les règles et de nombreuses chansons de ce qu'on peut percevoir comme une trilogie (Crime of the century en 1974, Crisis ? What crisis ? en 1975 et Even in the quietest moments en 77) ne sont pas dénuées de réflexions sociales et humanistes.

« Faire l'amour à son ex »

Mais si Supertramp est une cible facile pour les rockeurs purs et durs, c'est non seulement en raison de leur succès qui deviendra planétaire en 1979, avec Breakfast in America, mais aussi par l'absence de réelle bête de scène. Comme le dit encore aujourd'hui Rick Davies : « On n'a jamais eu de Mick Jagger dans le groupe. ». Tous ses membres tiennent à l'anonymat et à la discrétion de leur vie privée. Aucun ne défrayera jamais la chronique. Seule la musique semble les intéresser et sur scène, tous se concentrent sur leur instrument.

La fin de Supertramp est facile à dater. Le 9 mars 1983, Roger Hodgson, fatigué, annonce lors d'une conférence de presse, qu'il quitte le groupe. Interrogé aujourd'hui, Davies avoue que ça n'allait plus trop entre eux et que Hodgson avait envie de faire ses trucs dans son coin. Malheureusement, depuis son départ, Supertramp n'a commis que de mauvais albums (quatre en tout). Et le succès de s'en ressentir.

Aujourd'hui, 27 ans plus tard, les deux leaders se parlent encore. Pour cette tournée des 40 ans, Davies a même proposé à Hodgson de les retrouver. John Helliwell, le saxophoniste, et Bob Siebenberg, le batteur, sont toujours là. Après avoir longtemps réfléchi, Hodgson – qu'on a encore vu récemment au Brussels Summer Festival et qui reprend toujours ses chansons de Supertramp – a décliné l'offre. Voyez ci-dessous.

Apparemment, deux patrons dans le même groupe, ce n'est pas facile à vivre. Keith Richards en sait quelque chose, avec Mick Jagger. Ce qui fait que Supertramp se retrouve dans la même situation que Pink Floyd sans Roger Waters qui continue de jouer du Pink Floyd sans la bande à David Gilmour. Les fans espèrent toujours une réconciliation qui ne vient pas. Sinon au Live 8 où Pink Floyd s'était reformé. Waters, à sa sortie de scène, a eu ce commentaire : « C'est comme de faire l'amour à son ex-épouse ». On comprend que Roger Hodgson ne soit pas pressé de retrouver Supertramp !

Mercredi 29 Septembre 2010 - 11:18



Nouveau commentaire :

sur cette page