Connectez-vous S'inscrire

Golden Globes 2012 : "The Artist" meilleur film, meilleur acteur et meilleure musique


Trois prix de plus au palmarès du "french silent movie". "The Artist" triomphe aux Golden Globes avec les trophées de la Meilleure comédie/comédie dramatique, du Meilleur acteur pour Jean Dujardin et de la Meilleure musique. L'autre grand vainqueur de cette 69e cérémonie est "The Descendants", sacré Meilleur drame et Meilleur acteur.



Golden Globes 2012 : "The Artist" meilleur film, meilleur acteur et meilleure musique
Le cinéma français avait vu la vie en rose avec La Môme. Il voit désormais la vie en noir et blanc avec The Artist. Entamée en mai dernier à Cannes, la moisson de prix se poursuit pour le film muet de Michel Hazanavicius, lauréat de trois Golden Globes ce dimanche 15 janvier à Los Angeles.

Le film, qui dominait les nominations avec six citations, repart ainsi avec les trophées de Meilleur film section comédie / comédie musicale, Meilleur acteur dans une comédie (Jean Dujardin) et Meilleure musique (Ludovic Bource). Il laisse échapper le prix du Meilleur réalisateur (décerné à Martin Scorsese pour Hugo Cabret), de la Meilleure actrice dans un second rôle (remis à Octavia Spencer pour La Couleur des sentiments) et le prix du Meilleur scénario (remporté par un Woody Allen absent -comme toujours- pour Minuit à Paris). Les choses commencent donc à sentir (très) bon pour les prochains Oscars, même s'il faudra compter avec un adversaire de poids : The Descendants, lauréat des Golden Globes du Meilleur film dramatique et du Meilleur acteur dans un drame pour George Clooney (lauréat du troisième Golden Globe de sa carrière).

De cette soirée, on retiendra notamment l'hommage à Morgan Freeman par Sidney Poitier, le 8e Golden Globe de Meryl Streep (pour 26 nominations !) pour son interprétation de Margaret Thatcher dans La Dame de fer, le premier Golden Globe animé de Steven Spielberg (Tintin), le trophée du Meilleur film en langue étrangère remis à l'Iranien Une Séparation, et le Golden Globe de la Meilleure actrice dans une comédie remporté par Michelle Williams pour son interprétation de Marilyn Monroe... 52 ans après que la vraie Marilyn l'ait reçu pour Certains l'aiment chaud. Et puis on retiendra, surtout, bien sûr, l'émotion de Ludovic Bource, l'hommage de Thomas Langmann à son père Claude Berri... et les claquettes, les sourcils et la bonne humeur communicative de l'artiste Jean Dujardin.

Notons pour finir qu'entre The Artist, Hugo Cabret, Minuit à Paris et My Week with Marilyn, les Golden Globes ont essentiellement salué des films rendant hommage au cinéma et/ou à l'art en général. Une façon de dire... c'était mieux avant ?

Lundi 16 Janvier 2012 - 14:56



Nouveau commentaire :

sur cette page