Connectez-vous S'inscrire

Greenpeace devant l'assemblée générale de BNP-Paribas (Vidéo)




Pour marquer les deux mois de la catastrophe de Fukushima, Greenpeace a livré à une cinquantaine de rédactions parisiennes et de responsables politiques de tous bords, la réplique d’un gâteau géant (3m sur 3) offert aux actionnaires de la BNP, réunis aujourd’hui en assemblée générale au Palais des congrès de Paris. Pourquoi cibler la BNP ?

« Si Areva et EDF sont les acteurs connus de la filière, ils ne sont que la face visible de l’iceberg, explique Sophia Majnoni, en charge du nucléaire à Greenpeace France. De nombreux complices permettent, dans l’ombre, à cette industrie dangereuse de prospérer. Les financeurs, au premier plan, doivent prendre leurs responsabilités et ne financer que des projets dont ils sont prêts à mesurer et à en assumer les risques. »

Jeudi 12 Mai 2011 - 13:26



Nouveau commentaire :

sur cette page