Connectez-vous S'inscrire

Gulli, CANAL J et TiJi se mobilisent pour les jeunes malentendants


Pour la première fois, Gulli, CANAL J et TiJi produisent des émissions d’apprentissage de la Langue des signes française (LSF) et des programmes.



« Dans le cadre du dispositif sur l’accessibilité des programmes aux personnes sourdes et malentendantes, mis en place par la CSA, la Direction des programmes de Gulli, CANAL J et TiJi a développé des initiatives originales en partenariat avec les associations. Nos programmes doivent permettre aux jeunes sourds et malentendants de trouver leur place au sein de notre monde de sons et de mots. Ils offrent également aux enfants entendants l’opportunité d’accéder à un nouvel univers en brisant les barrières.»

L’univers et la langue des sourds et des malentendants restent encore méconnus du grand public. Et pourtant 600 000 malentendants en France portent un appareil auditif et 80 000 personnes pratiquent la Langue des signes français.

Début 2010, Gulli et CANAL J proposent deux programmes de découverte de la langue des signes avec le parrainage d’Emmanuelle Laborit.

Fais-moi signe : une émission pour apprendre aux jeunes téléspectateurs des phrases ou des expressions en langue des signes. Un professeur sourd fait découvrir la LSF à des enfants entendants, ils vont ainsi apprendre une nouvelle langue, mais aussi une nouvelle façon d’aborder la communication : une manière plus instinctive, plus naturelle et plus physique. Pour la première fois à l’écran, la langue parlée et la langue des signes auront la même place.

A qui veut l’entendre ? : une émission de découverte qui permet de suivre pendant plusieurs jours l’immersion d’une jeune fille entendante dans le monde des sourds. L’objectif de ce programme est de casser les idées reçues concernant la communauté des sourds et malentendants : mieux comprendre leurs difficultés dans leur quotidien mais aussi mieux cerner leur façon d’appréhender la musique, le théâtre ou encore la communication. Emmanuelle Laborit est la première comédienne sourde à recevoir le Molière de la révélation théâtrale en 1993. Elle est Directrice de l’Institutional Visual Theater (IVT), première compagnie professionnelle de comédiens sourds, pionnier de l’enseignement de la LSF. Elle œuvre depuis 1976 à la rencontre entre les cultures sourdes et entendantes.

TiJi souhaite offrir au plus grand nombre l’accès à ses programmes, invite au partage et à l’envie d’aller vers l’autre. La chaîne a ainsi développé, avec la complicité de TiJinou et TiJibelle et de deux petites filles malentendantes, Sur le bout des doigts, un magazine court pour initier tous les enfants à la langue des signes. Cette démarche conduira la chaîne à faire de Devine quoi ?, dès janvier 2010, la première série d’animation spécialement accessible aux enfants sourds et malentendants.

Sur le bout des doigts : un programme court pour faire découvrir la langue des signes aux enfants. Nada ou Sara, deux jeunes malentendantes signent un mot mystère comme « bonjour », « je t’aime » ou « merci ». TiJinou doit deviner le sens de ce mot avec la complicité de TiJibelle, en même temps que les jeunes téléspectateurs de TiJi. Invités à reproduire les signes du jour, ceux-ci apprennent en s’amusant quelques mots.

Diffusé depuis le 29 septembre, tous les jours à 7h25, 12h30 et 20h40.

Devine quoi ? : La première série animée, entièrement traduite en langue des signes, destinée aux enfants de 3 à 6 ans. Les mascottes de la chaîne, TiJinou et TiJibelle doivent répondre à une énigme, avec l’aide des téléspectateurs. Diffusé depuis le 23 novembre, du lundi au vendredi à 17h50.

Lundi 7 Décembre 2009 - 20:38



Nouveau commentaire :

sur cette page