Connectez-vous S'inscrire

Hollande ne tolèrera "aucun écart", Emmanuelli persiste




Au lendemain d'une sévère "mise au point" avec son équipe de campagne, François Hollande a enfoncé le clou jeudi. Depuis Nantes, le candidat socialiste a déclaré qu'il ne tolèrerait "aucun écart de langage qui s'écartera" du principe de "faire gagner la gauche". Un rappel à l'ordre qui n'a pas forcément eu l'effet escompté. Si Benoît Hamon semble être rentré dans le rang, Henri Emmanuelli a tenu à ajouter qu'il fallait "susciter un minimum d'espérance" pour gagner.

Jeudi 19 Janvier 2012 - 23:23



Nouveau commentaire :

sur cette page