Connectez-vous S'inscrire

Il y a 50 ans : le premier jumelage franco-israélien




Il ya 50 ans Suresnes était avec Marseille la première ville française à se jumeler - entre 1960 et 1961- avec une ville israélienne : Holon. En dépit des tensions liées à la situation au Proche Orient, qui voient parfois les jumelages franco-israéliens peiner à trouver un second souffle, l’union entre Suresnes et Holon demeure marquée par la vitalité, l’ouverture et l'amitié.

Cinquante ans après, les deux villes célèbrent cet anniversaire.

Le 17 mai, Moti Sasson, maire de Holon, et Christian Dupuy, maire de Suresnes, signeront le pacte de reconduction du jumelage en présence de son excellence Yossi Gal, ambassadeur d’Israël en France.

Au programme de ce jubilé : projection en plein air de samedi 21 mai, du film d’Eran Kolirin, La visite de la fanfare, puis, le dimanche 22 mai, fête sous les couleurs d’Israël avec un concert du virtuose Michaël Greilsammer, ambassadeur d’une scène musicale israélienne éclectique et ouverte aux vents de la « world music ».

Dès le 17 mai une exposition de photos "Regards de jeunesse" s’installera à la médiathèque. Cinquante photos réalisées par des jeunes de 12 à 16 ans qui, à Holon et à Suresnes, ont parcouru leur ville respective pour en restituer leur environnement quotidien. Ils en révèlent autant les similitudes que les contrastes D’autres jeunes de Suresnes et Holon ont réalisé en commun une fresque artistique géante.

Enfin, ce jubilé est aussi l’occasion de redécouvrir un étonnant témoignage historique : trois documentaires tournés en 1925 et issus de la collection du Musée Albert Kahn, qui sous le titre Avant Israël : Palestine 1925, retracent les premières étapes antérieures à la création de l’Etat d’Israël.

Jeudi 12 Mai 2011 - 20:05



Nouveau commentaire :

sur cette page